AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DELULAH, Junah [1oo%]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: DELULAH, Junah [1oo%]   Dim 6 Avr - 1:04


free music



* FICHE D’IDENTITE



• NOM : Delulah.

• PRENOM : Junah.

• SURNOM : Ju-Chan… Allez savoir pourquoi c’est devenu ça. Au départ, les gens le surnommaient « Juju » en se basant sur son prénom, puis c’est rapidement devenu « Ju-Chan ». Une nouvelle mode ? Une flemme aiguë que de prononcer son prénom entier ? Pourtant, il l’aime bien son prénom lui x)

• DATE DE NAISSANCE / AGE / ANNEE : Junah est né un 1er Janvier 1990, autrement dit, il n’est pas du tout difficile de définir son âge : 16 ans, et son année à Poudlard : 6ème.

• LIEU DE NAISSANCE :Inconnu, Angleterre.

• LIEU DE RESIDENCE : Galway, Eire, Irlande.

• MAISON A POUDLARD : Gryffondor.

• ETAT SOCIAL : Célibataire.


• FAMILLE :
    [ + ] Il vit avec ses parents adoptifs près de Galway, en Eire. Ce couple de retraités est formé de deux personnes simples qui tiennent une large ferme plutôt isolée. La femme est une bonne petite pâtissière enrobée au sourire délicieux et aux cheveux aussi bouclés qu’une chouquette royale. Véritable sucre, c’est une dame qui prend soin de ses proches et tient plus que tout à son mari. Celui-ci, guère plus grand, est un travailleur plutôt acharné. Lorsque l’on regarde ce couple, on se dit souvent qu’ils ne vivent pas vraiment avec leur temps… Chez eux, pas d’ordinateurs, d’i-pod ou quoique ce soit : juste un poste de télévision et une radio. La technologie n’est pas leur fort, mais qui dit qu’on ne peut se débrouiller avec les anciens et meilleurs moyens. Ils n’ont jamais pus avoir d’enfants.
    [ + ] Junah a un demi-frère de 11 ans, Donathan, qui est entré à Poudlard cette année. Adopté lui aussi, quelques années après notre Gryffondor, il est plutôt du genre renfermé mais curieux. Silencieux et calme, il suffit de capter son attention pour qu’il vous soit dévoué corps et âme. Ce n’est pas quelqu’un de très bruyant, mais très dévoué et ambitieux. Donathan s’entend bien avec son demi-frère, qu’il considère d’avantage comme un ami que comme un frère. Etant tous les deux dans les mêmes « situations », il estime qu’il est le seul a VRAIMENT pouvoir le comprendre.
    [ + ] Ses parents étaient britanniques : l’un anglais, l’autre irlandais. C’est pour cela qu’il est scolarisé à Poudlard et qu’il vit tout de même en Irlande. Pour savoir ce qu’il a put vivre avec eux ou se souvenir, il faut regarder un peu plus bas dans l’histoire.



• PHYSIQUE GENERAL : Moyen. Junah est quelqu’un de moyen, lol : 1 m 63 pour 53 kilogrammes, il est plutôt frêled’épaule malgré la natation, qu’il pratique souvent et régulièrement. Chose étrange chez lui : il possède les doigts palmés à sa main gauche, c’est à dire que les phalanges de ses doigts sont reliées bien plus haut que la moyenne et forme une sorte de main palmé. C’est quelque chose qu’il n’a jamais souhaité soigner, pour des raisons méconnues, alors que la science à les moyens de corriger cette petite anomalie. Il a l’habitude de porter ses cheveux en bataille, qu’il ne coiffe jamais et qui pointent donc dans tous les sens, comme si cela pouvait lui procurer une quelconque protection vis-à-vis du mon de alentour. Ils sont blonds. D'un joli blond clair qui rappelle les champs de blé avant la moisson (comme disait un certain neu-neu ¬¬ XD) Cela lui va plutôt bien, si l’on aime ce style. Cette couleur met en relief son regard turquoise, perçant et légèrement rehaussé d’une étincelle de douceur. Car oui, quand on s’attarde sur le visage de Junah, on y lit plus de la douceur et une légère mélancolie qu’autre chose. Ce n’est pas quelqu’un qui donne l’impression de s’imposer ou de vouloir du mal, bien au contraire… on a envie de le câliner ou de lui parler en toute confiance. Comme quoi, tous les garçons aux allures rebelles ne sont pas tous si mauvais que ça. =) Et puis, que voulez vous, il a une bouille toute mignonne d'ange blond ^^

• VOIX : Peter Cincotti.

• PERCINGS : Aucun. Il n'aime pas les piercing, rien que le sentiments de devoir se percer la peau et d'y mettre un truc... brrr.

• TATOUAGE : Junah s’est fait tatoué le mot « EIRE » sur l’omoplate droite quelques années après qu’il soit arrivé à Galway. Cette marqua à une signification très profonde pour lui, car elle marque son appartenance à ses terres irlandaise et son choix de ne plus penser à son passé. Il accepte le monde dans lequel il vit, un jour le jour. Point barre. Ces quatre lettres sont entourées de signes tribaux qui lui remonte jusqu’à la nuque. Parfois, lorsqu’il porte des tee-shirt larges, on peut apercevoir deux pointes de part et d’autre de son cou.

• COLLIERS / BRACELETS / ACCESSOIRES DIVERS : Il ne porte rien de cela. Même pas une boucle d’oreille. Rien.

• STYLE VESTIMENTAIRE : En dehors de l’uniforme, c’est un style plutôt sobre qu’il porte : tee-shirt aux effigies divers mais principalement celtique, et pantalon de jean large. Il ne va jamais chercher la complication, préférant se mettre la première chose qui lui tombe sous la main plutôt que de se casser la tête a trouver une tenue bien particulière.

• FORME PREFEREE : Junah est quelqu’un qui a une certaine obsession envers les ronds. Il aime tout ce qui est rond, d’avantage s’il y a plusieurs cercles incrustés dans un. Allez savoir pourquoi… Rolling Eyes

• MUSIQUE PREFEREE : il ne connaît pas tellement de groupe de music, mais a des préférence pour les musiques dites « métalleuses ». Bien sûr, il apprécie aussi énormément tout ce qui se rapporte aux champs celtiques et pourrait les écouter pendant des heures.

• SPORTS PRATIQUES : C’est un nageur hors-pair : il aime l’eau et cela se voit. Véritable amphibien, il peut tenir très longtemps sous l’onde claire sans respirer. Il pratique aussi de temps à autres le quidditch, mais il préfère ne pas s’en mêler d’avantage : il est trop maladroit pour ça ^^" La preuve : il est capable d'assomer n'importe qui au lieu de mettre la balle dans les cerceaux... Sinon… Junah pratique la course à pied, ou plutôt, le footing : rien de tel pour éveiller vos sens de bon matin ! Il n’est d’ailleurs pas rare de le voir courir dans poudlard a des heures très matinales. Cela lui permet de maintenir une bonne endurance et un bon souffle.

• PLUS TARD, IL VOUDRAIT : Vivre comme il l’entend.

• IL CRAINT : le Noir. Junah a profondément peur du noir, s’en devient presque une phobie.

• LANGUES PARLEES : L’anglais et le Gaëlic. Lorsqu’il parle, il a un étrange accent qui fait parfois rire les autres.


• CARACTERE GENERAL : Comment peut-on qualifier quelqu’un qui peut vous être dévoué totalement et se montrer un homme pourvu d’un respect et d’une logique profonde, mais qui refuse de vous parler de lui de peur de vous blesser et à bien trop de fierté pour demander de l’aide à qui que ce soi ? Vous ne savez pas ? Moi non plus. Mais nous venons de brièvement résumer qui est Junah Deludah. Commençons par le commencement : la règle de vie de notre irlandais est simple : Trop savoir conduit a la perte, alors n’attends pas tout, mais juste assez. C’est quelqu’un de très dévoué et de loyal : on sait qu’on peut lui faire confiance quoi qu’il arrive. La trahison n’existe pas chez lui. Même si quelque chose va aller contre son être, le blesser profondément, il fera ce qu’il a promit pour faire plaisir. Bien qu’il ai tendance à ne pas se battre, il sait se défendre, très bien même, et à particulièrement horreur des gens qui portent atteinte à la dignité d’autrui : rabaisser un être pour quelque chose dont il n’est pas forcément responsable est considérée comme une action très lâche à ses yeux, voir pire que tout. Il n’a pas l’habitude de s’excuser car chez lui, il suffit qu’il bredouille un « désolé » pour que sa faute sois souvent pardonnée : tout son être a quelque chose de doux, on en résiste pas à son visage et à l’indicible attirance qu’il a le don de provoquer. Une fille qui lui adresse la parole a plus envie de se blottir dans ses bras que de rester en face de lui. Il n’est pas contre, il serait même heureux lol, dans le bon sens du terme ! Mais la pudeur des gens est souvent bien forte… x) Junah a souvent l’air attentif, qu’il le soit ou pas, si bien qu’il est parfois étrange de ne pas le voir réagir à diverses situations. En plus d’être loyal, Junah à un sens aigu de la famille et des amis : ils sont tous pour lui, du moins, tout ce qui peut lui permettre de ne pas trouver la vie sur Terre trop monotone et insupportable. Ce n’est pas une mauvaise langue, il ne parle pas beaucoup, et est parfaitement capable de délirer, comme on dit, lorsque l’envie lui en prend =) Eyh, y’a pas marqué glaçon sur son front ! xD ! Légèrement curieux de nature, il n’a pas l’habitude de s’étonner des choses qui l’entoure et ne cherchera jamais plus loin que l’explication qu’on lui aura donné. Pas vraiment du genre à se casser la tête pour les problèmes de la vie quotidienne : la solution la plus courte et la plus rapide est pour lui la plus souvent la meilleure ! =) D’un naturel serviable, il y a pourtant quelque chose dont il refusera de parler, même pour tout l’or du monde : de lui. Dans son esprit, tout ce qu’il peut raconter sur sa personne est néfaste pour les autres et il n’est pas question de dévoiler ne serait-ce qu’une bride de son passée. Les autres doivent apprendre à le connaître sans qu’il ne leur donne vraiment d’aide, même s’il n’est pas bien difficile de s’entendre avec mister Deludah. Arrivez à faire parler Junah sur lui, et vous saurez que vous avez réussit un exploit ! C’est un garçon tendre et sympathique, et non pas un frimeur ou un mauvais rebelle. Ba quoi, ça change ! x)


• ANIMAL DOMESTIQUE : Un hibou, comme la plupart des élève. Celui-ci n’as pas vraiment de nom et il s’en moque. Junah écrit peu et reçoit peu de courrier, alors à quoi bon chercher un nom à ce hibou déplumé ?

• BAGUETTE : 27.5 cm, en bois de rose et décorée d’un filigrane en argent. A l’intérieur se trouve une écaille de Sirène d’eau douce. Maniable, elle est très utile pour les sortilèges.

• OBJETS MAGIQUES DIVERS : Rien de bien particulier à part sa baguette et ses fournitures scolaires. Ce n’est pas quelqu’un qui va a tout prit chercher l’originalité.


Dernière édition par Junah Deludah le Dim 6 Avr - 14:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DELULAH, Junah [1oo%]   Dim 6 Avr - 14:31

* HISTOIRE




Junah voit le jour a 1 heure 01 du matin, le 1er Janvier 1991. C’est un enfant normal, en apparence, qui procure de larges sourires et exclamations de joie de la part de ses parents. Dans cet hôpital de Liverpool, il est le premier bébé de l’année, si bien que même les sages-femmes présentent ne peuvent s’empêcher de déposer un baiser sur le front du bambin, une fois celui-ci lavé et habillé. Mais très vite, on se rend compte d’une petite anomalie chez l’enfant : ses deux mains se retrouvent pourvues d’un trop plein de peau qui les rendent palmées. Oh, et puis peu importe, leur enfant sera particulier de toute manière, alors il n’y a pas de quoi s’inquiéter =) Se disent les parents, sorciers tous les deux. Ils vivent dans une maison proche de la ville, une petite, mais suffisante. Junah y passera les 6 premières années de sa vie, grandissant comme un enfant plutôt normal. Ses parents travaillant tous deux, ils restait souvent seul chez lui après l’école, faisant alors ses devoirs sagement après son goûter. Les deux sorciers rentraient à une heure d’intervalle et ils mangeaient tous ensemble dans une bonne humeur ambiante. Le petit n’ignorait pas qu’ils étaient des sorciers, tout comme il n’ignorait pas qu’il allait probablement en devenir un. Cela ne l’inquiétait pas d’avantage. Cela lui paraissait normal. Mais il ignorait que ce petit bonheur allait vite virer au cauchemar…


Si le jeune homme refuse de parler de ce qui a bien put se passer dans son enfance, ce n’est pas parce qu’il y met réellement de la très mauvaise volonté : c’est qu’il est tout simplement incapable de s’en souvenir. Certains médecins disent que c’est un cas plutôt habituel : après un choc trop violent et éprouvant, certaines personnes oublient tout simplement tout ce qui a bien put se passer, partiellement ou entièrement. Ils envoient leurs souvenirs dans leur inconscient, d’où il ne peut plus sortir. Dans le cas du Jeune Deludah, tous ses souvenirs avant 1998 ont disparu dans les tréfonds de son sub-conscient. De temps à autre, des flashs le traversent et lui rappellent de brèves séquences soit de ses années enfantine, soit de cet événement horrible. A chaque fois, il a tendance à se réveiller en sueur. Son esprit lutte contre lui-même : il refuse de se souvenir, et pourtant, voudrait tant savoir… Junah a passé plusieurs mois dans un hôpital, mais pas à Liverpool, non. En Irlande. C’est dans ce pays qu’il a été retrouvé, après avoir été déclaré disparu durant plus de deux mois. Petit garçon recroquevillé, il a été soigné patiemment, bien que nombreux ne croyaient pas qu’il serait capable de reprendre une vie normale. On ne lui a jamais dit ou demandé ce qu’il s’était passé, et il n’a jamais voulu le savoir. Seule « preuve » qui lui reste de son enfance : sa main droite redevenue normale. Cisaillée profondément autour de ses doigts, comme si quelqu’un avait cherché à lui arracher sa particularité palmée et avait réussi comme un boucher.


A l’époque, Junah est placé dans une famille de Dublin. Il ne parle pas beaucoup et à tendance a effrayé les gens chez qui il vit. Sa condition de jeune sorcier ne l’avantage pas : des phénomènes étranges se produisent près de lui, tant et si bien qu’il est rapidement demandé à ce qu’il quitte sa famille. Peu lui importe, ou presque, il n’en a pas vraiment conscience. Il faudra encore attendre deux mois avant qu’il ne soit recueillit par les Deludah, qui deviendront ses parents adoptifs et lui donneront leur nom. C’est chez eux que le petit garçon retrouva une certaine joie de vivre, qui mettra du temps à revenir, certes, mais reviendra. Aujourd’hui encore, il est profondément reconnaissant envers les Deludah pour tout ce qu’ils ont fait pour lui. Junah les a aidé longtemps à la ferme, et dès qu’il peut rentrer chez lui, il n’hésite pas à mettre la main à la pâte.


Quatre ans après sont arrivée, c’est Donathan qui les a rejoint. Le petit garçonnet de cinq ans n’avait pas de passé plus glorieux que le sien : ses parents avaient essayés de le tuer car ils n’avaient pas assez d’argent pour le nourrir. Et oui, même à l’époque, ce genre de famille existe encore… et ses parents étaient aussi effrayés par le phénomène bizarre qui accompagnait chaque crise de peur de leur enfant : combien de fois les vitres avait-elles explosées ? Combien de fois avait-i fallut changer le mobilier ? Ils en avaient eut assez, voilà tout. Des fois, pour rire, Junah aimait comparer sa famille à une sorte de refuge pour sorciers en peine, et Donathan était bien l’un des rares qui comprenait pleinement cette phrase. Choyés tout deux, ils n’en sont pas moins resté quelque peu repliés sur eux-même. Quant il a eut 12 ans, contre toute attente, l’aîné à disparut toute la journée et est revenu le soir, les yeux rougit par les larmes qu’il avait versé. Sur son omoplate droite et d’avantage sur son dos et vers sa nuque s’inscrivait désormais un magnifique tatouage qui entourait le titre d’Eire. Ses parents adoptifs furent surpris de ce geste mais, comme d’habitude, ne le grondèrent pas. Junah leur apparaissait toujours assez grand, ils ne rabaissaient jamais leurs enfants. Un grand prend des responsabilités. A partir de maintenant, il assumerait ce tatouage. A point c’est tout.


Quand Junah a reçu sa lettre de Poudlard, cela a été une légère surprise. Mais il a bien vite fallut se décider à aller a Londres chercher ses fournitures, puis le conduire jusqu’au train. La première année, ses parents l’ont accompagnés, avec Donathan. Mais pas les suivantes. Ils avaient trop de travail. Il ne leur en a jamais voulu : il prenait le train jusqu’à Belfast, puis le bateau et de nouveau le train jusqu’à Londres, pour arriver à la gare et enchaîner sur celui de la voie neuf trois/quart. Chaque année, le trajet lui paraît affreusement long. Mais chaque année, il n’en est que plus heureux que de retrouver l’école de magie. Cette année pourtant, son petit frère l’a enfin accompagné. Ce n’est donc pas seul qu’il a effectué les longues heures de route, lassantes et assoupissantes.

Le revoilà à Poudlard, pour son avant-dernière année. Quelles surprises lui réserve-t-elle ? C'est ce qu'il se demandait... Avant que Blanche-Neige n'apparaisse en plein dîner dans la Grande Salle...




* HORS JEU



• PSEUDO : Davy.
• AGE / DATE DE NAISSANCE : 17 ans, 25 Août.
• DECOUVERTE DU FORUM ? : Par Shawn.
• AVIS : Nyaha =P xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: DELULAH, Junah [1oo%]   Dim 6 Avr - 15:12

Validé bien sûr =D
Nous disions donc GRYFFONDOR !
Bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DELULAH, Junah [1oo%]   

Revenir en haut Aller en bas
 
DELULAH, Junah [1oo%]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • Fiche non-Validé-
Sauter vers: