AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 JEAKER, Charlie. uc.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: JEAKER, Charlie. uc.   Sam 5 Avr - 22:50

PHYSIQUE DU PERSONNAGE : Ne lui dites jamais qu'il est un garçon sublime. Ou vous risqueriez de vous faire empailler chez vous, une pomme à la bouche. Surtout qu'il existe des personnes encore plus belles que lui. Mais disons qu'il ne se plaint pas du tout du son Physique, au contraire, ça attire les filles et d'autres choses. Ce dont il est fier ? Ses yeux, bien entendu, font tourner le coeur de nombreuses demoiselles de sa ville. D'un bleu éclatant et d'une rareté indéniable, les yeux scintillent de « mille feux » comme on dit. Tous les matins, quand il se coiffe devant le miroir qu'un certain « Père » lui aurait laissé, ces yeux se remarquent immédiatement, ainsi que ses cils fins et presque féminins, contrairement à ses sourcils, épais et noirs. Il faut bien que le mâle qui dort en lui finisse par se réveiller un jour. Non ? Sa coupe de cheveux légérement bombée et courte lui donne un air de vieil acteur américain, celui qui est connu dans le monde entier pour ses talents de jeu. Oui, un jour, il sera sur la plus haute marche de l'échelle et souriera bêtement à ceux d'en bas. Tous les autres lourds de sa classe. Ses cheveux sont fins et régulièrement coiffés ; Charlie prêtait attention à son apparence extérieure et ne laissait passer aucun détail qui ternirait sa réputation qui avait été si difficile à atteindre. C'était au moins deux fois par semaine, le changement de shampoing. Il aime bien son nez aussi { remarquez à tel point la modestie fait partie prenante de sa personnalité } Autres détails pas très importants, maintenant. Au niveau de sa taille, Charlie dépasse légérement les autres garçons de son âge, mais ce n'est pas flagrant. Pareil au niveau du poids, il faudrait peut-être qu'il se mette aux crudités. Cela fait tellement longtemps qu'il n'est pas grimpé sur une balance. . Du côté vestimentaire, Monsieur Jeaker s'habille de façon très classe et distinguée, voulant faire plus âgé qu'il ne l'est. Les cravates sont donc souvent au rendez-vous ainsi que les chaussures noires cirées. Mais en été, il laisse place aux lunettes de soleil et au shorts. Faut être gentils, à 45 degrés en Angleterre, il ne va en aucun cas se promener en chemise noire. Hein. .

CARACTERE / PSYCHOLOGIE DU PERSONNAGE :
[/list]

/ Parcours du personnage /

    " Salut, c'est Charlie Jeaker. Vous ne me connaissez pas et moi, je m'en fous totalement de savoir si vous m'aimez ou pas. Avec moi, ça passe ou ça casse. Et la deuxième alternative est souvent à l'honneur. Vous trouvez que j'utilises un langage trop soutenu ? C'est normal, ne vous affolez pas. Ma famille est plutôt aisée, mais moi, je parles ainsi surtout pour m'en moquer. Oui, j'arrive même à martyriser ma propre famille avec mes remarques et mes manières jugées honteuses et insolentes par mon entourage. Mais bon, Charlie un jour, Charlie toujours. That's all. Il est vrai que depuis tout petit, mon métabolisme reste instable. Et la question que je me poses chaque matin, devant mon miroir est la suivante : Suis-je un garçon ou une fille ? "


    Notre famille vit dans une belle demeure et franchement, ce n'est pas le meilleur endroit pour elever un enfant. Pour qu'il devienne comme les autres petits enfants de son quartier. En plus, on dit que je suis riche et que tous les riches sont bêtes, alors allez vous faire voir là où je penses. J'ai eu une éducation très stricte de la part de mon père, qui voyait déjà en nous de grandes carrières et un avenir prometteur. Sauf que moi, je suis le genre de personne qu'il s'en fout du réglement et cela depuis longtemps. A l'hopital, le jour de ma naissance, ma soeur et mes deux frères ont tout de suite compris que je ne serais pas comme les autres Jeaker. Encore plus sournois et hypocrite, surtout. J'avais beau faire semblant d'être amical, ma vraie nature remontait sans cesse à la surface. Et pourtant, mes amis proches de l'école elementaire me décrivait comme un garçon à croquer, extraordinaire. Ca, c'est ce qu'ils devaient dire pour éviter de se faire cogner dessus à la sortie parce que moi, je ne rigoles pas avec les personnes qui mentent ( même si j'en suis un ). Mes deux grands frères avaient toujours les éloges et je ramassais le reste, pas grand chose, quoi. Ma soeur était considérée comme une princesse par ma mère. Oh, elle. Savait-elle au moins que j'existais ? Ah oui, elle m'a mit au monde ( Vous avez vu, je suis très intelligent. ). Peu importe, je l'aime pas. Je sais, c'est dur de dire cela mais c'est comme ça et ça changera pas. Je l'aimes pas, je peux pas croire que je dois la féliciter d'avoir un fils aussi parfait. A l'école, toutes les filles cherchaient à m'aborder et cela a sûrement commencé à cet instant. Je me sentais tellement à l'aise en leur compagnie que je finis par conclure que j'en étais aussi une ! Et pas la plus moche. Habillé en rose clair, les cheveux coiffés en couettes, limite je portais une jupe. Je me maquillais, devant le miroir. Je piquais du rouge à lèvres à ma mère et les cachait sous mon lit. Hum.

    « Hé Liliane. »
    « Pour toi, c'est Maman, Eddy. »
    « La.ferme. LA FERME, TU ENTENDS ?! »

    Ouais ça chauffe dans la chaumière. Maman et Charlie se disputaient encore. Et là, il balance une assiette sur elle. Par malchance, la cible n'est pas atteinte. Le jeune garçon âgé de 15 ans s'enfuit en claquant violemment la porte, pour se réfugier dans sa chambre, située au rez de chaussée, à l'emplacement d'un ancien garage. La pièce où il fait toujours froid, où rats et autres créatures sournoires rôdent. Une chambre très cordiale et sympathique. Recroquevillé sur son lit, ce nouvel adolescent bougeait dans tous les sens. Gauche, puis droite. Dans quelle position s'installer ? C'est finalement debout devant sa ' porte ' que Charlie trouva son plaisir. Sourire. Il retrouvait petit à petit son état normal. Non pas qu'il soit atteint d'une maladie incurable le transormant en une bête féroce, mais presque. Le jeune garçon ne pouvait pas rester méchant tout le temps. Il fallait qu'il soit sadique, aussi. Savez-vous au moins ce que ce terme signifie ? On va le vérifier nous mêmes, ensemble. L'ancien adolescent prit soudainement un dictionnaire provenant de dessous de son lit et se mit à le chercher, ce foutu mot. Cette définition trouvée, il pointa son doigt en sa direction et l'air affolé, se mit à crier. CRIER. Non, ne recommence pas. On entendit des bruits de pas puis une porte qui résonne. Un autre individu venu le traumatiser ? Il serra son livre contre sa poitrine et se pencha pour prendre délicatement sa baguette magique, et la pointa vers la porte. Une formule pour ouvrir la porte sortit de sa bouche à semi-ouverte. CLAC.

    « Tu ... vas bien ? »
    « Sens 1. Maladie mentale qui pousse à prendre du plaisir en faisant ou en voyant souffrir quelqu'un.
    Synonyme ? Brutalité.
    »

    La jeune femme apparement habituée à ce genre de comportement, s'avança vers le malade et s'asseya sur son lit, posant son livre d'entre ses mains cicatrisées et le déposa par terre. Acolade familiale. Il n'en avait pas eu depuis longtemps, de cette chaleur. Mais il faut dire que sur son lieu d'étude, ce n'était pas le bonheur tous les jours. Personne ne connaissait ses trois terribles secrets bien gardés d'ailleurs, et son caractère difficile à vivre ne rendait pas les journées simples. Chaque jours, il devait surmonter insultes et remarques à son sujet. Monsieur était devenu « Jeaker le diablotin de service. ». Alors on s'habitue à tout et puis, il passait par dessus. Et dégageait toute sa colère chez lui, dans sa chambre ou envers les autres membres de sa famille, en particulier sa mère, Liliane. Celle-ci lui prit la main.

    « Je ne peux pas comprendre ce que tu vis là-bas si tu ne me racontes rien. Tu vois ? »
    « Sens 2.Cruauté, méchanceté.Synonyme ? Cruauté. »
    Soupir. « Charlie, je ... »
    « Dis-moi. Mam. an. C'est quoi la vie ? Racontes moi comment je suis né. S'il te plait. »
    « Bien sûr chéri. Bien sûr. »


I ________________________________ & ENFANCE.


    On lui racontait beaucoup de mensonges à propos de sa naissance. Trop d'ailleurs. Sur le lieu. Sa mère lui disait sans cesse qu'en vérité, il était quelque chose comme Français ou Choinois mais que la famille avait du déménager pour son travail. Mouais, l'escuse bidon qui prouvait qu'elle n'était pas fière de son gamin pourtant si tranquille { à l'époque }. Charlie n'était pas encore si bien foutu qu'aujourd'hui, mais il ne pouvait pas arranger grand chose à huit ans. Par contre, son frère recevait déjà des bouquets de fleurs et des tonnes de lettres de ses admiratrices pas si secrètes. Il ne l'enviait pas d'ailleurs, les deux garçons s'entendaient toujours très bien. Il protégeait Charlie , de vrais complices. Même si parfois, le plus jeune des deux en avait ras le bol de se faire choyer par lui. Mais il faisait avec. Et puis il y a l'autre. Ouais Derek. Ils s'aimaient bien mais entre Derek et Zach, de multiples disputes bourgeonnaient chaque jour, amenant souvent la violence à entrer en scène. Heureusement que le Charlie se mettait toujours entre les deux et calmait le jeu. Un sorte d'aromatisateur de paix, ce bout de chou, même s'il pouvait se mettre en colère pour n'importe quoi. A l'école pourtant, Charlie avait pour habitude d'être assez inquiétant, le genre de garçons qui ne racontait jamais sa vie à l'éxtérieur de l'école primaire de sa ville. Un coup il était gentil et puis deux secondes après, devenait un diablotion né. Ses deux frères, dans la même école que lui, ne tentaient même pas de le canaliser, de peur de se recevoir un coup dans la figure. Il arrivait toujours à ses fins, même s'il était obligé de faire souffrir les autres. De plus, c'est vers cette époque qu'il découvrit qu'il était doté de pouvoirs magiques et qu'il était en secret, la descendance d'une grande famille de sorciers très doués dans cette matière qu'est la magie. Et bien sûr, dés qu'il apprit la nouvelle, Charlie en usait un peu trop et fit de nombreux dégats à l'intérieur de l'école. Mais bon après, il ne raconta ces evenements à personne car il n'allait pas vraiment vers les autres. Ca a toujours été ainsi et même aujourd'hui, ça n'a pas bougé d'un poil. Pour clore ce chapitre, voyons ensemble une petite anecdote d'une de ces catastophes magiques à l'école et voyons aussi comment Charlieva s'en sortir . . .

    Teacher. « Alors Monsieur Jeaker. Récitez-moi la table de sept. »
    « Mais qu'est-ce que j'en ai à foutre de votre table. »
    « Monsieur, on ne me parle pas sur ce ton. A douze ans, un enfant ne doit pas ... »
    « Ouais bon, renvoyez-moi tout de suite, histoire qu'on en finisse. Vous voulez bien ? »
    « Et si elle te renvoie tu lui fais quoi ? »
    « ... Hum. Sourire. Tu me connais, Zach. Ca sera une boule de flamme dans la tronche. »
    « Arrêtes Charlie . Tu te rappelles qu'on doit pas utiliser notre magie pour faire le mal pour l'instant ? Et surtout pas à l'école ... »
    « Tu sais aussi que j'en ais rien à faire de vos règles à deux sous. Je suis un Sheppard, oui ou merde ?! »


I ________________________________ & MAINTENANT.


    Des livres tombèrent et s'étalèrent dans tous les couloirs du bahut. Deux personnages seulement restèrent au milieu de celui-ci, les yeux dans les yeux, à terre. Comment s'appellent-ils ? Alice Wakefield et Charlie Jeaker. Oui, cela faisait longtemps qu'ils se connaissaient mais jamais ils n'avaient été confrontés comme cela. Comme par hasard, Charlie ne bougeait pas du tout et restait planté devant ses livres. Elle, plus vive, avait déjà ramassé ses bouquins, prête à partir. Sourire de Charlie, c'était très rare de sa part. Mais bon, normal, puisqu'il l'aimait. Alors. Alice. Elle étudiait aussi avec lui, en Littérature, une élève brillante et qui participait beaucoup. Le genre de filles que tout le monde enviait. La plus belle de la classe face au malade de service. Super comme mélange. Mais elle devait sûrement le détester après toutes les remarques qu'il avait dit sur elle. Un beau jour de printemps, il avait réussi à l'aborder et à lui offrir à boire dans un petit restaurant. Et puis depuis cette après-midi, tout a changé. Il l'a voyait plus, lui parlait, lui souriait. Mais quelqu'un se mit entre les deux, ce Josh. Charlie ne peut pas le voir. Et inversement. Parce qu'ils visent la même fille, je supposes. Eh bah. Enfin, ce Josh ne mérite pas que je fasses un paragraphe sur lui, trop insignifiant. Voilà. La vie de Charlie s'arrête ici, au bahut. Petit sorcier amoureux.

    « Allez, au lit. »
    « C'était bien mon histoire. Tu me la raconterais demain encore ? »
    « Bien sûr. »
    « Je t'aime Maman . »


Clac.

/ Hors-Jeu /
Votre pseudo : FAD ou Killer ou Martin lover ou Killer .
Votre âge/date de naissance : 15 ans | 15 Mai.
Comment avez-vous découvert le forum ? Rafiki (L).
Vous le trouvez comment é_è ? J'adore (L)
Citation : « c'est la révolution des patates ! » c dans un rond : moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JEAKER, Charlie. uc.   Lun 14 Avr - 23:46

« DON'T TURN OUT THE LIGHTS
KISS YOURSELF GOODNIGHT COS THERE'S A KILLER
AND HE'S COMING AFTER YOU
KISS YOURSELF GOODNIGHT, TONIGHT
COS THERE'S A KILLER AND HE'S COMING AFTER YOU.
»


/ Informations générales /

    NOM DE FAMILLE : Jeaker.
    PRENOM : Charlie.
    DATE DE NAISSANCE :
    SEXE: Masculin.
    SIGNE ASTROLOGIQUE :
    GROUPE SANGUIN :
    RESIDENCE D'ETE: Oxford, Grande Bretagne.
    ANNEE D'ETUDE : Sixième.
    MAISON: Serpentard.


/ Informations secondaires / FACULTATIF
    POSTE AU SEIN DE L'ECOLE : Préfet de Serpentard.
    NOMBRE DE PIERCINGS / TATOUAGES: Aucun.
    LE PRENOM QU'IL AURAIT VOULU AVOIR : Samuel.
    POSITION DANS LAQUELLE IL DORT:
    LUNETTES / VERRES DE CONTACT : Rien ._/.
    COULEUR FAVORITE. : Le blanc.
    SAISON PREFEREE: L'automne. La seule saison où on le laisse enfin tranquille.
    NOMBRE DE RELATIONS SERIEUSES : RP en cours.
    UNE MAUVAISE HABITUDE :
    PORTE-BONHEUR :



    / Description du personnage /

    Il faut savoir que Charlie Jeaker ne vous dira jamais rien de sa vie, de ses goûts, de ses peurs. Car il n'a pas confiance en vous. Pourquoi raconter toute sa vie si c'est pour qu'elle soit étalée dans les deux minutes qui suivent ? On fait ça quand on est bête sauf que Charlie est un pur manipulateur, et ne peut donc être « bête ». Dans son esprit, une bataille constante entre faire le bien et faire le mal. C'est le mal qui remporte souvent. Même si chez lui, il joue le rôle de réconciliateur lorsque ses deux autres frères se disputent, à son lieu de travail, c'est tout le contraire. Il se transforme en un loup sanguinaire, prêt à tout pour faire souffrir les gens. On ne connait jamais sa vraie personnalité, et on se méfiera toujours deux fois avant d'aller lui adresser la parole. S'il vient de voir Alice, il sera alors de bonne humeur et pourra vous répondre gentillement. S'il vient de voir Alice avec Josh, là, je ne suis pas sûre que vous vous en sortiez indemne. Oui, Charlie est assez spécial comme garçon. Comme c'est un sorcier assez doué quand il en a la motivation, Monsieur Jeaker peut se montrer très malin et abuser de sa magie. Il croit que c'est lui le plus fort et use beaucoup trop souvent de ses pouvoirs magiques. Personne n'ose vraiment lui parler de peur de se prendre un pain dans la tronche.

    Quand Charlie parle, ça donne :Ce que j'aime dans la vie ? Je vous en poses des questions. Puisque j'étudies la Littérature, il est interessant de vous rappeller que j'adore lire. Oui, des livres. De tous les registres, que ce soit des pièces de théâtre ou des dictionnaires. Cela permet de m'évader quand je suis sous tension et puis, améliorer son niveau de langue maternelle m'est très favorable puisque pour argumenter ou défendre une idée quelconque, les mots me sont très utiles. Et les autres ne peuvent plus en placer une. Et toc. Comme je vous l'ai surement dit, mon rêve serait de jouer dans des pièces de théâtre mais vu mon Caractère de cochon et le fait que j'aime aussi la solitude, cela ne va pas coller. En effet, la solitude est l'une de mes ' passions ' parmi d'autres. Rester seul devant un lac glacé, ou respirer de l'air pur en montagne sans aucune mauvaise compagnie - parce que pour moi, quand on est deux au minimum, c'est mauvais pour la santé -, cela ne vous a déjà jamais fait envie ? La musique ? Mmh, ça dépent laquelle. Je ne veux pas entendre parler de ces jeunes paumés d'Europe qui crient à longueur de temps sans savoir nous jouer du piano correctement { je ne parles pas de comptine pour enfants, mais de réelles mélodies }. C'est donc vers le classique que je me réorientes le plus, sans pour autant me promener en queue de pie et violoncelle. Alors le dessin, me direz-vous ? Ah non. Je dessinais sur les murs de ma salle d'eau avant, mais maintenant que je suis majeur, j'arrètes totalement de créer sur une feuille de papier. Je ne trouves pas cette activité passionante du tout, même des singes sont capables de réaliser des exploits avec un crayon de papier, de nos jours. Parce que pour moi, un vrai talent n'est pas accordé à tout le monde. Et beaucoup de personnes dessinent. Alors bon. Alors vous allez me dire : Mais qu'est-ce qu'il aime ce foutu gamin pourri ? J'ai une passion cachée pour les fleurs. Depuis toujours, je les admire pour leur magesté et leur beauté. Mais vous voyez, racontez à tout le bahut que vous passez votre soirée à feuilleter votre lexique de botanique dans votre lit, et vous filmerez leur réaction. Rare seront ceux qui vous reverront avec un sourire aux lèvres. C'est bien triste et c'est pour cela que je n'aime plus cotoyer les gens. Trop hypocrites. . . et trop moches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JEAKER, Charlie. uc.   Lun 14 Avr - 23:48

Fini, je crois =)
Revenir en haut Aller en bas
Scott Regan
{ Admin ♠ ¤ Ex Felix
{ Admin ♠ ¤ Ex Felix •
avatar

Masculin
Nombre de messages : 123
Age : 26
Citation : What the F*ck ??!!
Baguette Magique : ==
Pur // moldu // mêlé : Sang Pur
<b>Maison</b> : <span style="color: SeaGreen;">Serpentard</span>
Date d'inscription : 31/03/2008

• Parchemin Perso •
Humeur: Neutre
Poste dans l'école: Quidditch - Batteur
Bloc-Note:

MessageSujet: Re: JEAKER, Charlie. uc.   Mar 15 Avr - 0:01

Et bien voilà !
Les Serpentards on maintenant leur Autorité Préfet !
Wink J'adore ta fiche, sublime ! <3
Une chose, les petits trucs genre : Date de naissance, porte bonheur... c'est normal que ça ne sois pas remplit ? XD

Alors pas de doute sur ça...
Validation de Fiche !

Serpentard, Sixième année.

_________________

{ What the f*ck ?! •
【 η ι η ε 】
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://switchingspells.forumsactifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JEAKER, Charlie. uc.   Mar 15 Avr - 1:09

Pour les parties non remplies, je n'ai pas du remarquer =S Désolé, je vais le faire =)
Merci ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JEAKER, Charlie. uc.   

Revenir en haut Aller en bas
 
JEAKER, Charlie. uc.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • Fiche non-Validé-
Sauter vers: