AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mad-A | ADMIN | 100%.

Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Carlisle
{ Admin • ¤ Ex Yan ♠
{ Admin • ¤ Ex Yan ♠
avatar

Masculin
Nombre de messages : 105
Age : 26
Citation : Mouais...
Baguette Magique : 26,2 cm. Bois de ginkgo biloba (résistant). Plume de phénix en son centre.
Pur // moldu // mêlé : Moldu, mon ami.
<b>Maison</b> : <span style="color: rgb(204, 51, 0);">Gryffondor</span>
Date d'inscription : 09/04/2008

• Parchemin Perso •
Humeur: Grognon
Poste dans l'école: Préfet(ète)
Bloc-Note:

MessageSujet: Mad-A | ADMIN | 100%.   Lun 13 Oct - 19:56


A D A M . C A R L I S L E


Découvrez Linkin Park!


Informations générales
» And I get lost in the nothingness inside of me »

    Nom de famille : Carlisle.
    Prénom(s) : Adam Brian.
    Date de naissance : 11 septembre.
    Sexe (F ou M) : Masculin.
    Signe Astrologique/chinois : Vierge.
    Groupe sanguin : O+
    Résidence l'été: Portree, sur l'île de Skye, en Écosse.
    Année d'étude : Sixième année.
    Maison : Gryffondor.
    Nationalité : Anglais / Écossais.


Informations secondaires
» Is the only real thing that I've got left to feel »
    Poste au saint de l'école : Préfet chez les Gryffondor. Il tient d'ailleurs son rôle depuis près d'un an et, bien qu'il n'en retire aucune fierté, il prend le tout au sérieux et le directeur apprécie son travail ; en partie, du moins.
    Nombre de piercings/tatouages : Zéro point cinq. Il est vrai qu'au niveau du cou, juste au départ de l'épaule, à gauche, il est discernable un petit tatouage noir en forme d'oiseau, mais ça n'est rien d'extravagant. C'est discret, comme Adam.
    Le prénom qu'il aurait voulu porter : Mackenzie ; Sa vie aurait été plus simple.
    Position dans laquelle il dort : Couché sur le dos, les mains sur le ventre, frottant ses pouces contre la peau pâle. Souvent, il grincera des dents durant son sommeil sans rêves, un stress intense qui ne le quitte jamais, et qui n'est visible qu'à ce moment précis de la journée.
    Lunettes/verres de contact ? Il devrait porter des lunettes pour lire, mais en réalité il n'en a rien à foutre et ne les porte pas. Elles restent bien tranquilles dans leur étui, au fond de la malle.
    Couleur favorite : Brun, marron. Il adore les gens qui ont les cheveux marrons, ça l'attire. Ça le calme. Enfin, ça dépend... Y'a des gens qui, même avec les cheveux bleus, l'énerverait toujours autant.
    Saison préférée : L'hiver. Il est l'un des seuls à prendre le risque d'aller trainer dans le parc sous le vent et la neige, alors il prend du bon temps tout seul, et c'est tant mieux.
    Nombre de relations sérieuses : Mieux mourir que de tomber dans une relation amoureuse.
    Une mauvaise habitude ? Les sarcasmes. Ça lui a valu des « typiquement Serpentard » un bon bout de temps durant sa scolarité, jusqu'à ce qu'il soit nommé préfet. Là, plus personne ne s'y est opposé.
    Porte-bonheur : Les ficelles noires qui s'enroulent autour de son cou, ses poignets. Des bouts de tissus découpés dans le rideau de la chambre de Brian.


Description du personnage
» That it's not the way I had imagined it all in my mind »

    Physique du personnage : Grand, petit, élancé, mince, gras, boutonneux, trapu, musclé... Où est l'intérêt ? C'est bien beau une personne à la peau de marbre et au regard de lionne, mais il y a plus intéressant dans la vie, naon ? Quoi, c'est pas le discours que doit avoir un adolescent de seize ans ? Okay, la vérité est qu'Adam est un gros râleur et que pour vous contredire il ira jusqu'à se contredire lui-même. Donc ! Il n'est pas classé dans la catégorie des géants, en réalité, il se tient assez dans la moyenne des garçons de son âge. Étant pourvu d'un corps tout en jambes, il en a de longues, des pieds tout aussi grands, et l'amusement des doigts longs et minces qui vont avec, parfaits pour faire vibrer des cordes d'une bonne vieille Fender Jaguar. Ayant des épaules droites, et une manière de se tenir propre aux jeunes de son âge, il est un peu cambré vers l'avant, sa démarche d'une indifférence et d'une nonchalance calculée avec, en prime, les fameuses mains dans les poches du jean taille basse - très basse. Le trouble du « garçon sans formes » n'est pas pour lui. Bien qu'il n'ait pas de hanches, il n'est pas non plus trop longiligne pour avoir l'air d'une feuille de papier et son popotin en fait parler plus d'unes. Disons qu'en règle générale, il est de cette catégorie d'adolescents qui ne se démarquent pas dans la masse, mais sont capable de s'immiscer dans les conversations sans avoir des regards dégoutés à affronter - du moins, semble-t-il que ce soit ceci, en général, les exceptions sont là pour briser les règles ! - ou autres. Portant une bonne chevelure noire, sombre et épaisse, indomptables et dressés dans tous les sens, Adam a l'air de prendre soin de lui alors qu'il est bien le dernier à se regarder dans le miroir tous les matins outre que pour faire son nœud de cravate. Il ne se peigne pas, mange tout ce qu'il veut, ne passe pas son temps dans les salles de muscu' quand il est en vacances, mais est doué en sports, alors il s'entretient sans vraiment le savoir et les gens ont un intérêt pour ce côté naturel qui n'appartient qu'à lui. D'ailleurs, n'allez pas croire qu'il n'est pas comme tout le monde, des petits boutons apparaissent parfois et le rasoir peut s'avérer en grève quelques jours avant qu'il daigne l'utiliser. Au final, un type agréable à regarder ... Dommage qu'on ne puisse pas dire de même pour son caractère !
    Style vestimentaire : Simple, je dirais. Le noir, le blanc, le rouge, le vert et le bleu pâle reviennent souvent. Il ose même les t-shirts jaunes, mais comme l'uniforme est en partie obligatoire, il n'a pas des tonnes de vêtements et se permet simplement un jean, sa bonne vieille ceinture, une chemise à manches courtes et un chandail à manches longues peu épais, le tout décoré de motifs ou ses doigts tout en bagues.
    Plus grande fierté physique : Ses yeux. Deux amandes étirées, aux épais cils noirs, des iris d'un bleu profond, qui oscillent parfois entre le gris et le cristal. Un bleu glacial, un regard sur lequel on glisse, car dès qu'on plonge le nôtre dans le sien, celui-ci s'échappe, se détourne, s'enfuit. La peur de montrer qui on est, la peur du rejet.

    Caractère/psychologie du personnage : Par où commencer... Les démons ça vous plait ? Ça vous excite, ça vous incite ? Alors parlons de ce côté sombre de sa personnalité, qui est impur, impropre. Quelqu'un peut être différent selon celui qu'il rencontre, c'est souvent la peur qui mène aux impulsions, et les impulsions d'un lion peuvent ravager tout ce qui se trouve sur leur passage. La loi de la jungle, est que le plus fort gagne, mais personne n'est à l'abri d'une personne qui sera meilleure que vous, alors tenter de toucher la perfection, est tenter de toucher l'erreur. Depuis qu'il est tout jeune, Adam a le poids de la famille sur les épaules. Par là j'entends ce besoin d'atteindre les plus hauts rangs, d'être fier de ce qu'on fait et de pouvoir se dire que nos parents ont une estime de nous, car des parents comme Mr et Mrs Carlisle, qui ne jurent que par le systématique, le propre, l'apparence, ne diront jamais une chose aussi proche qu'un « je t'aime » à un enfant qui n'est pas digne de recevoir. Car donner semble difficile, donner du sang, donner des services, donner des objets, une place de stationnement, un peu d'argent à ceux qui sont dans le besoin. Alors d'atteindre les sommets est une chose qu'Adam a apprit à appliquer dès la plus petite enfance. Être capable de surpasser son père le physicien connu, sa mère l'irréprochable procureur, son frère le futur médecin. Quelle ambition pouvait-il bien chérir pour suivre la voie de la famille Carlisle ? Les choix sont venus jeunes, eux aussi. Apprendre à faire des choix, apprendre à anticiper l'avenir, à dessiner les contours de son futur, un futur qui ne pourra jamais être autre chose qu'une route bien droite ; interdit de bifurquer au passage. Et puis l'adolescence arrive comme un mur de brique et frappe de toute ses forces, emmenant un lot d'incertitudes, et les changements s'opèrent. Adam ne voulait plus être la copie de ses parents, alors il s'est révolté, à fait valoir ses opinions, son style, son caractère... Mais trop de changement choque, et l'effet domino l'éprouve tellement qu'il s'est retrouvé seul, à sentir les regards troublés sur lui, les chuchotements et la haine injustifiée de certain. Si ses parents étaient déçus, lui était complètement anéanti. Alors la colère a finit par monter, une colère froide, glacial, coupante comme une lame de rasoir. Peu profonde elle était, car jamais Adam n'est autre qu'une surface lisse et transparente - vraiment ? - comme du verre. Mais ces mauvais côtés, ces hurlements, ce grognement, ces façons de froncer les sourcils, de lever les yeux au ciel, de lancer des sarcasmes à tout va, n'a fait que l'enterrer sous un amas de malchance... Sans compter qu'à un moment le grand frère a eu son poste, a déménagé, laissant Adam seul avec ses parents, parents qui ne pouvaient croire en leur fils. Ce monstre, disent-ils, ou peut-être juste une illusion ? Quoi qu'il en soit, les circonstances voulurent qu'Adam ne soit plus seul, car un bébé vit le jour. Le petit Brian. Et ce côté doux, affectueux, possessif, d'un cœur énorme, tellement généreux, prit place, un instant, devant ces grands yeux bleus, ces petites mains tendres. Quand le père bossait, quand la mère travaillait dans son bureau, c'était toujours Adam qui était aux petits soins de son petit frère. Et plus il grandissait, et plus Adam sentait son cœur s'ouvrir, comme une rose au printemps, jusqu'à ce que tout s'effondre de nouveau.

    Si ces deux parts de lui, une lumière vive et douce, pleine de vie et de bonheur, et ce gouffre étanche, aux parois de glace, où il tombe sans cesse, venaient à se réunir, il y aurait peut-être en ce monde, un endroit où il se sentirait enfin à l'aise, une personne capable de lui arracher un sourire, et un corps associé au sien. Mais l'amour pour lui n'existe que dans les livres et dans les couloirs de l'école, car à la maison la seule personne qui fait battre doucement son cœur, est ce gamin de cinq ans qui rigole quand il tombe, et se redresse avec innocence.

    Comportement avec son entourage : Plus ou moins là. En effet, Adam sera souvent en arrière, ou présent physiquement, mais pas du tout intéressé par ce qui se passe. Si quelqu'un l'irrite, l'énerve, il lui fera sentir. Si quelqu'un lui semble sympathique, ou s'il accepte la présence d'un autre, il sera probablement plus calme, prêt à répondre aux interrogations et à faire valoir un peu ce qu'il pense, mais ce n'est pas encore ça. Chez lui, il ne parle pas... À qui parlerait-il ? Ses parents sont deux murs, son petit frère gazouille quelques phrases de temps à autres, mais il s'intéresse bien plus à ce qui se passe à la télévision qu'à son grand frère. Alors au final, son comportement avec son entourage, dépend dudit entourage. Il n'est pas pareil avec tout le monde, parce que certains le mettent complètement mal à l'aise, alors que d'autres donnent envie de s'y nicher, rendent le jeune homme doux comme du coton.
    Style d'activités/Préférences : Il lit, traine dans les couloirs, va faire un tour dans le parc, observant les bêtes qui passent, les oiseaux qui le fascine, la neige quand elle tombe en d'innombrables flocons. Il évite le lac et la forêt, deux endroits où le danger grimpe. Pas qu'il soit effrayé, ou peut-être le souci d'être protégé est-il trop grand pour lui. Quoi qu'il en soit, il évite souvent les dangers, sans fuir, juste... Refuser poliment, ou sèchement, une idée folle des « copains de classe ». Et pourtant, en tant que Gryffondor, il ne devrait pas savoir réfléchir, et poser le geste sans attendre, suivre en clamant des « Oui » de bonheur. Cela dit, si quelqu'un est en danger, s'il doit atteindre un objectif, si quelqu'un qu'il déteste le met au défi, il est très probable qu'il le fasse, et de manière parfaitement immodérée. Adam aime ce qui sort de l'ordinaire autant que ce qui est imparfait, car c'est tout le contraire que ce qu'on lui a toujours obligé à faire. Il préfère être seul, mais c'est plus par entêtement que parce qu'il déteste les autres. C'est un menteur et un lâche, en définitive. Incapable de s'ouvrir, il ferme les portes et se cache dans le noir, attendant qu'on vienne le chercher, avec effroi et faiblesse.
    Plus grande fierté mentale : « Quesque ça serait si en plus je devais être d'une timidité maladive ? »


Parcours du personnage
» I will never be anything till I break away from me »

« *

And the fault is my own, and the fault is my own


* »


Hors Jeu
» Somewhere I belong »
Votre pseudo : Mad A.
Votre âge/date de naissance : 16, dear.
Comment avez-vous découvert le forum ? Mon petit doigt me l'a dit.
Vous le trouvez comment é_è ? Un chef d'oeuvre <3.
Citation : « Perdre son temps, c'est perdre un souvenir. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mad-A | ADMIN | 100%.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [vidéovocale] Comment devenir admin ?
» Cherche 1 Admin et 1 Modo pour new forum
» Hentaï
» épées, rondache, paire d'épées et parades?
» "SPLENDEURS D'AUTOMNE"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ✖ Administration du Forum ✖ :: ✖ Le vieux Grimoire :: • Gryffondor-
Sauter vers: