AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 M M M... Mickael Marc'heg. [finish]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mickael Marc'heg
• Élève 1er ~ Serdaigle
• Élève 1er ~ Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 58
Baguette Magique : 25cm, bois dérable, poil de sinistros.
Pur // moldu // mêlé : pur
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
Date d'inscription : 26/05/2008

• Parchemin Perso •
Humeur: Neutre
Poste dans l'école: Switchingien(ne)
Bloc-Note:

MessageSujet: M M M... Mickael Marc'heg. [finish]   Lun 26 Mai - 23:18

free music







Marc’heg, ce nom signifie chevalier. Qui sais, peut être que certains de mes ancêtres étaient des chevaliers. Franchement, j’aimerais bien que ce soit le cas pour ajouter un peu de prestige sur mon nom et ma famille.



Mickael, Mathieu… Oui, vous l’avez sûrement remarqué, ma famille adore les « M ». Mickael, je ne sais pas pourquoi mes parents me l’on donné, mais je l’aime bien. Mathieu, c’était le prénom de mon grand-père paternel.



1er Avril… Non, ce n’est pas un poisson d’Avril, même si c’est toujours la réaction qu’ont les gens quand je leur dis le jour où je suis né.



Masculin, oui, je suis un homme, jusqu’à preuve du contraire. Enfin, en tout cas, c’est ce que dise mon code génétique et ma carte d’identité.



Bélier.



Mon groupe sanguin ? Bah ! J’ai un peu tout les groupe sanguin puisque je suis O+. Je suis donneur universel.



Je suis en toute première année, je viens d’arriver au début de cette année.



A vous de voir.








Hein ? Moi ? Un poste ? Préfet… Venant d’arriver, c’est impossible. Le Quidditch et les cheer’… J’aime pas le sport, ça règle le problème. Pour le journal et la radio… Bah j’aimerait bien, mais je m’estime trop nouveau pour ça.



Zero. Nada. Mon corps est totalement vierge de tout trou inutile… Hug… J’ai mal formuler ça… Bref, je n’ai aucun piercing.



Un seul tatouage. Une tête de loup au creux des reins et un autre en plein hurlement, assez bas sur mon bas-ventre, autrement dit, lui, personne ne l’a vu.



Comment je dors ? C’est tout simple mais ça peu paraître un peu étrange. Je dort sur le ventre, enfin, légèrement à quatre patte, résultat, j’ai les fesses en l’air et sa fait rire mes frères et sœurs.



J’ai deux couleurs favorites. Tout d’abord, il y a le bleu, le bleu glace comme la couleur de mes yeux. J’aime ce bleu, pour moi il est apaisant au plus haut point. Il y a aussi le blanc. Blanc comme l’est la neige, pur et douce…



Ma principale mauvaise habitude est de ne pas pouvoir rester concentrer sur une même chose plus de dix minutes. Ca a toujours désolé mes parents et mes frères et sœurs, mais je suis comme ça et je le serait sûrement toujours.



Mon porte-bonheur, c’est un collier que j’ai de mon frère. A ce collier est accroché un triskel. Ce collier compte beaucoup pour moi.



Je n’aime pas en parler, car la seule personne que j’ai sérieusement aimée est partie… Elle est partie… avec la personne dont j’étais le plus proche jusqu’à ce jour là…



Je suis un Animagus, je tiens ça de mon père. Je me transforme en un magnifique loup aux yeux d’or et au pelage couleur de lune et d’une douceur incroyable. En tout cas, j’adore être sous ma forme de loup.










Morwen Mar’heg


40 ans



Auror



C’est un Animagus loup comme nous tous, normal c’est lui qui nous l’a transmit. Il est en quelque sorte le chef de meute.







Marie Morgan Marc’heg


38 ans



Femme au foyer



C’est la seule de notre famille à ne pas être un animagus. Elle est toujours là quand on en a besoin. Elle est métisse.






Gwyddno Mac’Tweet


18 ans



Il étudie les créatures magiques dans une école supérieure de magie



C’est mon premier amour, mais c’est mon frère qu’il a toujours aimé et avec qui il est partie vivre.








Macsen Marc’heg


20 ans



Il étudie la politique à l’étranger.



Il était la personne la plus chère que je puisse avoir. Jusqu’à ce qu’il me trahisse. La pire trahison possible.






Mai Marc’heg


15 ans



5eme année à Poudlard



C’est la seule à avoir hérité du métissage de maman. Elle s’est toujours sentit différente e nous à cause de ça mais nous on l’aime comme elle est.






Melwyn Marc’heg


11 ans. En fait il a neuf mois de plus que moi.



Première année à Poudlard.



On est souvent ensemble, étant de la même année scolaire… Et on a tendance à se tirer des problèmes à tour de role. En gros on est les plus complice de la famille, même si il a perdu son pouvoir d’Animagus sans qu’on sache pourquoi.








Morvan Marc’heg


8ans



Pas encore commencées.



C’est le plus jeune de la famille, le petit protégé de toute la bande. Il est un peu surprotéger, mais il le faut bien parce qu’il est très naïf et gaffeur.








Je suis plutôt grand et athlétique, bien qu’il soit visible que je ne fait pas vraiment attention à moi. J’ai la peau assez pale. J’ai les cheveux bruns, très sombres, assez longs et toujours en pétards. J’ai les traits du visage assez doux, même si je semble toujours un peu en colère. Mes cheveux sont très légèrement ondulés et toujours emmêlés. Je suis tout de même assez musclé. En fait, j’aime bien avoir quelques formes, sans pour autant être trop rond ou trop musclé. J’ai le visage un peu carré et j’aime bien mon apparence telle qu’elle est. Une longue frange me cache à moitié les yeux. De magnifiques yeux oscillant entre le cyan et le bleu glace qui sont ma fierté… Quand je dit que je suis plutôt grand, je mesure dans les un mètre quatre vingt dix. Je ne suis pas très gros et assez musclé, oui, je sais je radote… Mais si je suis si musclé, c’est parce qu’en tant que loup, je peux courir pendant plusieurs heures sans faire la moindre pose. Je ne suis pas narcissique mais je suis comme je suis et je me plait bien.



On ne peut pas dire que j’ai vraiment un style vestimentaire particulier. En fait, j’ai pris l’habitude de m’habiller assez simplement. Un simple jean avec une paire de basket noire. Je porte aussi toujours de long T-shirt blancs des plus simples. J’ajoute parfois à cela une veste verte très sombre que je laisse ouverte et dont je remonte généralement les manches jusqu’au niveau des coudes. J’ajoute aussi perpétuellement le bracelet que m’a offert Macsen, même si rien ne me fera changer d’avis sur le fait qu’il m’ait trahis. J’ai pas un look franchement sexy, mais je m’y sent bien alors je m’en plain pas.



Ma plus grande fierté physique, c’est mes yeux et leur magnifique couleur bleu glace.



Comment décrire mon caractère ? Je ne suis pas vraiment méfiant, mais si j’ai l’impression qu’on veut s’en prendre à moi je n’hésiterais pas à attaquer. Pour moi, il n’y a pas plus important que la famille et je ne supporte pas l’idée qu’on s’en prenne à eux… Ca a tendance à me mettre sur les crocs. J’ai parfois tendance à oublier que je suis un homme en aboyant et agressant tout ceux de mon entourage. J’ai aussi des moments ou j’ai besoin de m’isolé un peu, des moment où la solitude m’est nécessaire, même si je préfère quand même être en la compagnie de mes amis, ou au moins de ma sœur ou de mon frère. En ce qui concerne les cours… Je ne suis pas un grand fana de cours, et, si j’ai une bonne raison de sécher, je saute sur cette occasion. Je préfère courir et hurler à la lune sous la forme de loup que d’être enfermé entre quatre murs à ne rien faire. Un autre détail à savoir : je suis pas du matin ! Ainsi, si vous faites partit de ceux qui partagent mon dortoir, il faudra vous habituer à entendre une salve de grognements et un chapelet d’insulte tout les matins dès qu’un réveil retentira… Et il me faut au moins une demi-heure pour émergé avant de pouvoir me lever. Quand je sens que les gens sont quelqu’un de bien, je suis prêt à défendre si un jour c’est nécessaire. Par contre, le soir, contrairement au matin, c’est plutôt les autres qui grognent contre moi, j’enchaîne les « trop chaud » et les « trop froid » et ne trouve le sommeil qu’à un heure très tardive de la nuit. Et puis, même si ce n’est jamais pour parler de mon passé, si un sujet me plait, je peut devenir très bavard et en parler pendant des heures et des heures. J’ai du mal à accepter mes sentiments, et encore plus ceux des autres. Voilà quelques traits de mon caractère, ceux qui reviennent le plus souvent.


Dernière édition par Mickael Marc'heg le Sam 7 Juin - 14:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Marc'heg
• Élève 1er ~ Serdaigle
• Élève 1er ~ Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 58
Baguette Magique : 25cm, bois dérable, poil de sinistros.
Pur // moldu // mêlé : pur
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
Date d'inscription : 26/05/2008

• Parchemin Perso •
Humeur: Neutre
Poste dans l'école: Switchingien(ne)
Bloc-Note:

MessageSujet: Re: M M M... Mickael Marc'heg. [finish]   Mar 27 Mai - 10:57


Comment j’agis… Hum… Voyons…. Il y a bien sur ma façon d’agir avec Morvan, Mai et Melwynn. Avec eux, je suis calme, doux, hyper protecteur et toujours à leur écoute. Par contre, maintenant, quand je vois Macsen et Gwyddno, ça me rend vraiment malade, je supporte plus de les voir tout les deux. Sinon, il y a ma façon d’agir avec mes amis. Je ne supporte pas que des conflits éclatent entre eux et je ferais tout pour qu’il n’y ait pas de tensions entre eux. En tout cas, je suis toujours là quand mes amis ont besoin de moi, mais malgré ça, moi je ne les appelles jamais à l’aide, préférant me débrouillé seul. Avec mes ennemis, je suis intraitable et je n’hésite pas à provoquer des conflits et parfois même des combats. En revanche, quand je suis in love, je préfère me murer dans le silence et cherche généralement à rester loin de celui vers qui sont tourné mes sentiments. Oui, celui, je ne suis attiré que par les hommes. En d’autres termes, je suis homosexuel. Ah oui, n’oublier pas non plus que je peux pas me concentrer sur quelque chose plus de dix minutes !



Je pourrais passer des heures à courir dans la forêt interdite ou à faire la course avec mon frère… Mangé… Oui bon, je suis très gourmand, mais je peux aussi passer plusieurs jours sans manger. Si il y a quelque chose d’autre que j’aime faire ? Jouer aux échecs… Mais j’ai jamais finit une partie. Ce que j’aime par-dessus tout c’est être avec mes amis à discuter, nous balader, ou tout autre chose. Si je doit ajouter autre chose que j’aime faire, c’est rester simplement allonger dans un endroit fleurit, ou alors simplement sur les berges du lac ç profiter du calme et du silence de ces lieux.



Ma plus grande fierté mentale est justement ma fierté…. Une fierté digne de celle des loups. C'est-à-dire une fierté sans aucune borne.






Morwen Marc’heg

Marie Morgan Marc’heg

Macsen Marc’heg

Mai Marc’heg

Melwynn Marc’heg

Morvan Marc’heg

Mickael Marc’heg

Gwyddno Mac’Tweet




Hn... Je ne sais pas trop comment parler de mon passé... Voyons vois, en me basant sur l’album photo de la famille peut être. Voyons voir, les premières photos que je peux trouver sont celles de mes parents quand ils étaient plus jeunes. La première montre ma mère, elle ne cesse de regarder un livre qu’elle tient en main. Elle m’a expliqué que la photo avait été prise un peu avant une de ses épreuves de BUSE. Elle était vraiment stressée… La deuxième photo, c’est mon père au même age. Il regardait l’objectif avec un sourire doux, et même un sourire séducteur. Mon père était un vrai coureur de jupon avant de rencontrer ma mère. La troisième photo, c’est une photo de leur mariage. Ma mère était déjà enceinte, c’est d’ailleurs pour ça qu’ils se sont unis. L’amour est venu après… Et la preuve que cet amour existe c’est tout de même que nous soyons aussi nombreux. Ainsi, même si au début, leur relation avait été une petite amourette, maintenant c’est vraiment une belle histoire d’amour.

La photo suivante, c’est la naissance de mon frère aîné. Elle date qu’il y a vingt ans. Elle montre un bébé d’apparence éveillé qui essai d’attraper l’objectif de l’appareil photographique. En le voyant comme ça, même moi j’ai du mal à croire que c’est ce traître de Macsen. Sur cette photo là, il parait presque mignon… La photo suivante montre, elle aussi, un bébé. Ce bébé là est beaucoup plus calme et avait la peu mate. C’est la naissance de Mai qui passa presque inaperçus. Comme toujours, sur cette photo, Mai brille par sa différence et pas son calme. Une autre photo montre Macsen, la tenant ans ses bras avec un grand sourire enfantin.

Ensuite, la première photo de moi et de Melwynn. Nous sommes tous les deux en train de dormir dans un berceau. On nous a toujours traité comme des jumeaux même si on est loin de l’être. On a donc appris à tout faire ensemble : parler, marcher et à nous débrouiller par nous même. Malwynn s’est plus rapprocher de Mai et moi de Macsen…C’est d’ailleurs pour ça que c’est eux qui nous porte sur cette autre photo. Nous nous entendions vraiment bien tout ls quatre.

Quand nous avons eut trois ans, Macsen avait été en seconde année à Poudlard, et dans le même temps, notre plus jeune frère Morvan a vu le jour. Il est et serra toujours le petit dernier de la famille… Je crois que je me souviendrais toujours du jour où il est arrivé à la maison avec maman.


« Melwynn! Mai! Papa!... Voila Maman! Ils arrivent ! »

Je guettais le retour de ma mère depuis l’aube en étant perchée sur un fauteuil devant la cheminer. Dès que les flammes dues à la poudre de cheminette étaient apparues, j’avais bondit sur mes pieds en appelant ma famille. J’avais aussitôt enlacé ma mère. Celle-ci avait ris, callant le nouveau né dans l’un de ses bras, elle les ébouriffa les cheveux de l’autre main.

« Quel accueil... Merci de nous avoir attendu mon p’tit loup. »

J’avait fermer les yeux, j’ai toujours aimé que ma mère me caresse les cheveux.

« Maman! Tu m’as manquer tu sais ! »

J’avais intercepté mon frère comme l’aurait fait tout batteur digne de ce nom avec un cognard. Puis, j’ai ensuite aidé ma mère à aller s’asseoir sur le canapé. Elle tenait toujours mon petit frère dans ses bras, enfin je goûtais la joie d’être grand frère. Mon père et ma sœur sont arrivés en même temps. Mai resta muré dans le silence alors que leur père alla embrasser leur mère et posa une douce caresse sur la joue du petit bonhomme. Les autres câlinèrent un moment maman. Moi, dans ce temps là, j’étais en train d’admirer Morvan. Quand les autres se joignirent à moi, mon père pris le bout de choux dans ses bras et s’éloigna un peu pour laisser maman au calme.

Ce jour là, je me suis jurer que je ne laisserait personne faire de mal à mes frères et sœurs. Je jure que quoi qu’il arrive, je ferais en sorte qu’ils ne soient jamais blessés par les autres. La même année, Melwynn et moi avons adopté pour la première fois nos formes de loup. Je sais plus vraiment comment, mais c’est arrivé et je me suis vite aperçut que j’adorait être un loup. Avec Melwynn nous avons donc commencé à adopter ces formes fréquemment, c’était tellement agréable ! D’ailleurs, c’est grâce à mon don que j’ai commencé à me lier avec un ami de mon frère : Gwyddno Mac’Tweet.

« Gwyddno! »

Je lui avais tout simplement sauté dessus. J’avait huit ans et lui en avait quinze. Le garçon éclata de rire et ébouriffa mes longs cheveux bruns. J’aimait bien sentir sa main dans mes cheveux, ça avait le don de me détendre et de me rendre heure.

« Ey! Comme ça va louveteau? »

Je surpris le regard de Macsen sur moi.

« T’es obligé de jouer les pots de colle Mick ? Tsss… »

« Laisse, ça ne me dérange pas… Alors ça va tit loup ? »


En le regardant, je m’étais mis à rougir. Il avait la classe ! Voila quelques tremps que j’était tombé fou amoureux de lui.

« Ca va super… et toi ? »

« Bien! »


J’avait pris ma forme de loup et il avait passer la journée à parler à Mac’ en me caressant. Une fois le garçon que j’aimais partit, mon frère me fixa.

« Qu’est-ce qui te prend de le collé comme ça !? »

«Je sais pas, je me sent bien quand il me caresse… J’ai le cœur qui bat fort et je me sens tellement important quand il me parle… »


Mon frère écarquilla les yeux et me pris vivement par les épaules.

« Ne me dit pas que tu es amoureux de lui ! Il est trop vieux pour toi crétin ! »

« Et alors? Ca a quoi à voir là dedans l’age ? »


La gifle était partie et une grosse marque s’était formée sur ma joue. Mon frère était partit, me laissant en état de choc. C’était la première fois qu’il levait la main sur moi…

Ce jour là, je n’ai pas vraiment compris pourquoi il avait agit comme ça… Ce n’est venu que plus tard… Dès que j’ai pus comprendre, je n’ai plus supporté la vue de Macsen. J’allais aussi de plus en plus souvent courir en prenant mon apparence de loup. Parfois, Melwynn était venu mais tout c’était arrêté soudainement sans que je ne sache pourquoi… Pour savoir, j’ai dû aller le trouver et lui demander de venir avec moi. Ce jour là, Morvan était avec nous.

« Allez! Viens Mel. »

« Oui ! Viens avec nous ! On va s’amuser ! »

« Je peux pas… J’arrive plus à me transformer… »


Je pâlis à vue d’œil alors qu’il détournait les yeux, un peu honteux. Je m’étais alors « loigné un peu, les yeux toujours écarquillés. Morvan, lui, il ne comprenait pas tout ça.

«Et ? Tu peux ressayer ! C’est peut être que passager ! »

« Tais toi Morvan ! Tu ne comprends pas… Ca ne se passe pas comme ça… Pas chez nous les animagus. Maintenant tais toi s’il te plaît petit frère… »


Morvan m’avait lancer un regard noir puis avait soupirer doucement. Moi, j’avais secouer la tête avec douceur avant de me concentrer sur Melwynn.

« Quand est-ce arriver ? »

« C’est arriver il y a quelques mois… J’avoue que ça me fait un peu flipper… »

« Je te comprends… Je crois qu’on devrait en parler à Papa… »

« Innutile… C’est fait… »

« Et alors?? »

« Je suis plus un animagus... »


Je me figeait et regardait mon frère quasi-jumeau avec un air désolé.

« Mais alors… Tu es quoi Melwynn ? »

« Juste un sorcier normal, comme Maman… »

La suite de cet entretiens, je l’ignore. Cette révélation m’a choquée au point que j’en aie passé la nuit à hurler à la mort. Sur le coup, je n’imaginais plus pouvoir m’amuser après avoir perdu celui que j’aimais, mon frère aîné, et en partie mon principal camarade de jeu. Au fond, j’étais très déprimé, je touchais même le fond du gouffre, et malheureusement, cet été là, Macsen à eut la « bonne » idée de nous faire une annonce qui allait me pousser au delà de mes limites. Bref, il avait fait en sorte que toute la famille se retrouve en présent de Gwyddno et de lui.

« Excusez moi de ce stratagème... Je devrais vous faire une annonce. »

Il vis mon regard se posé sur Gwyddno et il grogna avant que l’homme ne pose une main sur son épaule pour le calmer

« Qu’est-ce que vous vouliez me dire ? »

Je ne voulais pas les écouter… Je ne voulait rien avoir à faire avec ça.

« J’ai décidé d’aller compléter mes études à l’étranger l’an prochain, comme ça qui sais, je serait peut être le prochain ministre de la magie ?. »

« Aucune chance »


Je le vis se tendre et ne pus m’empêcher de sourire. Le regard de Gwyddno se posa sur moi et j’y vit de la tristesse, de la compassion et… de la pitié…

« Et comme Macsen à la même optique on va vivre ensemble. Pour officialiser notre relation… »

Cette fois, ça en avait été trop pour moi. Je m’était lever d’un bond en grognant.

« Vas y ! Enfonce le clou ! T’es vraiment qu’un s***p ! Vas y… Et crève là bas ! »

« C’est comme ça que tu parles à tes aîné, sac à puce. »


Les autres n’avaient pas eut le temps de réagir, je lui avait sauter dessus en loup et il avait juste eut le temps d’adopter sa propre forme de loup. Le combat a été rude et lui comme moi en sommes ressorti blessés rien que dans le temps où a famille à réaliser ce qui se passait. Mes parents laissaient couler, comme toujours. Morvan m’a sauté dessus et Melwynn essayait de m’empêcher de mordre. Mai, elle s’assurait, avec l’aide de Gwyddno, que Macsen recouvre son calme.

« C’est bon ! Lâchez moi ! Macsen… T’en plus mon frère, adieu. »

Un sifflement de colère m’avait échappé alors que j’étais monté dans ma chambre toujours sous forme animale. Ce fut Melwynn qui vint me trouver, caressant ma grosse tête de loup de sa fine main.

« Tu crois pas que tu en fais trop là ? Hein ? »

« M’en fou… J’aime Gwyddno et il me l’a volé ! »

« Tu crois ? Tu penses pas plutôt que lui aussi l’a toujours aimé ? »

« J’m’en fou ! C’est quand même un traître… »

« Bon sang, mais t’es têtu toi… Je croyait pas autant… »

« Et alors ? Ca n’empêche que je lui pardonnerais jamais tout ça… »

« Ah... Toi, quand tu as quelque chose dans la tête, tu ne l’as pas ailleurs… Macsen t’as pas loupé… Laisse moi m’occuper de ça. »

Melwyyn avait soigné mes blessures et je l’avais laissé faire sans broncher. Même Mai ou Maman n’ont jamais pus me soigner car je ne les ait jamais laisser faire. Il n’y a toujours eut que Malwynn qui puisse me toucher comme ça… Je sais pas pourquoi, mais c’est comme ça… Et d’ailleurs, c’est toujours le seul duquel je peux tolérer le contact… Sinon, j’ai une sorte d’allergie aux contacts humains, en gros, mieux vaux me prévenir avant de me toucher si on veux pas se prendre un mauvais coup de ma part. Quand nous sommes redescendu Macsen et Gwyddno étaient déjà partis.

Bref, le temps à continué de passer inexorablement, après tout, personne n’a le pouvoir d’arrêter le temps ici bas. Bientôt, le moment de partir pour Poudlard arriva.


Dernière édition par Mickael Marc'heg le Jeu 5 Juin - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Marc'heg
• Élève 1er ~ Serdaigle
• Élève 1er ~ Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 58
Baguette Magique : 25cm, bois dérable, poil de sinistros.
Pur // moldu // mêlé : pur
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
Date d'inscription : 26/05/2008

• Parchemin Perso •
Humeur: Neutre
Poste dans l'école: Switchingien(ne)
Bloc-Note:

MessageSujet: Re: M M M... Mickael Marc'heg. [finish]   Mer 28 Mai - 21:43

«Vous m’écrirez hein? »

« Oui, promis Morvan… Au moins une fois par semaine… »

« T’inquiète pas, on le fera, c’est jurer. »

« Ey… Prend soin de papa et maman. Ok petite grenouille. »


Petite grenouille… C’est toujours comme ça que j’ai surnommé Morvan, au début, ça l’énervait, mais il a finit par s’y habituer et ne se plain plus.

« Mai… Tu fais attention à eux hein ? »

« Promis Maman… »


Nous nous étions emparé de nos malles et étions monter dans le Poudlard Express en accaparant un des compartiments. Melwynn et moi nous étions jetés sur la fenêtre pour faire signe à Morvan et à nos parents. Mais, elle s’installa, elle avait l’habitude de vivre cet événement. Mel’ et moi avions fait des signes à Morvan jusqu’à ce qu’il disparaisse avec le bout du quai jusqu’où il nous avait suivit. Quand nous nous sommes assit, Mai a lancé l’heure de sa leçon de morale.

« Bon… Les gars… Je compte sur vous pour vous tenir. J’ai pas envie de passer mon temps à vous courir après vous pour que vous respectiez les règles… C’est surtout valable pour toi Mickael ! »

« J’ai l’impression d’être un délinquant quand tu dis ça… »

« Tu ne l’es pas… Mais je sais que tu en fais qu’à ta tête alors bon… »

« Sympa… dis tout de suite que je sais pas me tenir. »

« C’est le cas. »


J’avais froncé un sourcil alors que Melwynn éclata tout bonnement de rire. Je lui ait lancé un regard noir qui l’a forcer à se calmer. Puis, je me suis mis à bouder…

Je l’ai boudé comme ça pendant tout le trajet. Et jusqu’à la semaine suivante, je ne lui aie même pas adressé la parole. Nous sommes donc descendu du train et les premières années ont été séparées des autres… Voilà comment je sui arrivé à Poudlard. C’est donc ainsi que j’ai commencé à être plus sorcier que loup. Mais ce n’est pas là que s’arête mon histoire. Dans la barque qui nous à mené à l’école mon frère et moi avons eut une conversation.

« Melwynn... Tu penses vraiment que je peux baffouer les régles pour faire ce que je veux faire? »

« Oui... Comme moi… Sauf que tu veux faire plus de choses que moi. »

« Oui, je vois… »

« Dis Mick… Je peux te demander de me faire une promesse. »

« Laquelle ? »

« Promet moi qu’on aura pas de secret l’un pour l’autre. »

« Bah… On en a jamais eut jusqu’à maintenant… Pourquoi ça commencerait aujourd’hui dis moi. »

« Je sas pas, tu me le promet. »

« Oui, bien sur… »

« Merci, Mickael. »


Et c’est comme ça que j’ai fait cette promesse à Melwynn...

Voilà, c’est comme ça que je suis véritablement arrivée à Poudlard.









Katsuri-chan, Chrysa-chan, Onii-chan...


Quasiment 20 ans.



J’y ait déjà d’autres perso…



Z’adorrrrrreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee *o*


Exiger de la nature de ne pas être ingrate, c'est demander aux loups d'être herbivores.




Dernière édition par Mickael Marc'heg le Jeu 5 Juin - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Marc'heg
• Élève 1er ~ Serdaigle
• Élève 1er ~ Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 58
Baguette Magique : 25cm, bois dérable, poil de sinistros.
Pur // moldu // mêlé : pur
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
Date d'inscription : 26/05/2008

• Parchemin Perso •
Humeur: Neutre
Poste dans l'école: Switchingien(ne)
Bloc-Note:

MessageSujet: Re: M M M... Mickael Marc'heg. [finish]   Jeu 29 Mai - 0:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: M M M... Mickael Marc'heg. [finish]   Jeu 29 Mai - 1:00

Je vais t'avoué que ... Lire tout ça, c'est vraiment un sport Olympique, avec tes images et tout, mais c'est vachement Original, j'adore ^^
Alors voilà, comme nous en avons parler sur msn, j'accepte ton personnage Wink

Donc, je te valide ! ^^
D'ailleurs, belle fiche en passant Wink

Première année, Serdaigle !
Revenir en haut Aller en bas
Mickael Marc'heg
• Élève 1er ~ Serdaigle
• Élève 1er ~ Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 58
Baguette Magique : 25cm, bois dérable, poil de sinistros.
Pur // moldu // mêlé : pur
<b>Maison</b> : <span style="color: Teal;">Serdaigle</span>
Date d'inscription : 26/05/2008

• Parchemin Perso •
Humeur: Neutre
Poste dans l'école: Switchingien(ne)
Bloc-Note:

MessageSujet: Re: M M M... Mickael Marc'heg. [finish]   Jeu 29 Mai - 1:02

thank you ^^

Et cool que tu adore ^v^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: M M M... Mickael Marc'heg. [finish]   

Revenir en haut Aller en bas
 
M M M... Mickael Marc'heg. [finish]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!
» marc, mon ami, tu as commis une erreur:::
» Marc Bazin ne prend pas à la légère les allégations Jared

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ✖ Administration du Forum ✖ :: ✖ Le vieux Grimoire :: • Serdaigle-
Sauter vers: