AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kim Aniston [FINISH]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kim Aniston
• Élève 6ème ~ Serpentard
• Élève 6ème ~ Serpentard
avatar

Nombre de messages : 77
Pur // moldu // mêlé : mêlée
<b>Maison</b> : <span style="color: SeaGreen;">Serpentard</span>
Date d'inscription : 15/04/2008

• Parchemin Perso •
Humeur: Lunatique
Poste dans l'école: Switchingien(ne)
Bloc-Note:

MessageSujet: Kim Aniston [FINISH]   Mer 16 Avr - 16:48



free music


« Dès lors qu'on a une vie intérieure, on mène déjà une double vie. »



/ Informations générales /


    Nom de famille : Aniston

    Prénom(s) : Kimberly

    Date de naissance : 1er Aout

    Sexe : Féminin

    Signe Astrologique : Lion

    Groupe sanguin : O+, mais compter par sur moi pour donner mon sang =_=

    Année d'étude : Sixième.

    Maison : Serpentard

    Origine : Je suis Anglaise(Angleterre) et Française.

    Sang : Je suis une sang mêlée, et alors ?


/ Informations secondaires /

    Poste au saint de l'école : Je pourrait très bien faire partit de la radio, mais en fait je suis égoïste et j’ai donc envie de pouvoir décider de qui pourra entendre ma voix… En plus je n’aurais pas la patience de faire que parler à la radio… Ou majoritairement ça en tout cas ! Sinon, je suis capitaine des pompom girl. Faut bien que je m’extériorise quelque part et que je puisse laisser allez ma voix à chanter ou hurler pour soutenir ma maison. Au moins, il y a quelque chose qu’on peut certifier dans l’école c’est que tout le monde a du entendre au moins une fois ma voix, puisque avant d’être cheerleaders et à fortiori capitaine de ces derniers, j’était déjà entrain de les soutenir depuis les gradins à grand renfort de ma voix. Je suis admirative des joueurs, moi, je tomberait sûrement de mon balai, c’est pour ça que je suis aussi motivée.

    Nombre de piercings/tatouages : J’en ait plusieurs aux oreilles, je ne saurait même plus dire combien tellement ça fait… Ma mère n’était pas trop pour mais elle n’a pas su résister à mon père qui est favorable à mon « épanouissement culturel » comme il dit, même si ça doit passer par ça. J’en ai aussi un en forme d’étoile au nombril. Des tatouages, ça aussi j’en ait. Encore avec le soutient de mon père mais le faire accepter à ma mère à été un tantinet plus dur. J’ai donc une étoile entourer de torsade dans le dos, un signe japonais sur le bras gauche et un dragon sur la fesse droite. Personne ne l’a encore vu lui hihi…

    Le prénom qu'elle aurait voulu porter : Morgane, mais il n’y en a qu’une par siècle dans ma famille.

    Le prénom qu'elle n’aurait pas voulu porter : Viviane, à cause de la légende.

    Position dans laquelle elle dort : Je dors rouler en bouler, mon oreiller contre moi et mes écouteurs autour du cou.

    Couleur favorite : J’en ait deux, le vert et le noir.

    Baguette : Ma baguette, contrairement à beaucoup, je ne l’ai pas acheté... C’était la baguette de ma tante. Quand j’ai posé la main sur elle, elle a aussitôt réagit. Après un conciliabule des adultes, il fut décider que, quand viendrait le moment, ce serait ma baguette. En attendant, ma mère l’avait conserver dans une boite à chaussure. C’est une baguette de merisier mesurant vingt-trois centimètres. Elle est vraiment très maniable. En son centre, il y a une dent de Sombral broyée et mêlée à de la sciure de corne de licorne et à un jonc de la crinière d’un Kelpie (cheval des eaux). J’ai toujours réussit mes sorts, au-delà de mes espérance, avec cette baguette.

    Une mauvaise habitude ? Je suis toujours avec des gommes à mâcher ou en train de chantonner. J’ai toujours une baguette (ou les deux) que m’a offert mon père sur moi, et je m’amuse à la faire tourné entre mes doigts. Ca me rappelle mon père et ça me détend aussi.

    Porte-bonheur : Mon piercing étoile au nombril et les baguette que mon père m’a offert. Ce sont les deux plus grand trésor que j’ai, je les garde quasiment toujours sur moi et est à la limite de leur vouer un vrai culte.

    Nombre de relations sérieuses : ZERO… Et oui, même si il a certaines personnes que j’adore réellement, je ne suis jamais tomber amoureuse, et donc, quand bien même j’ai été avec quelques personnes, jamais ça n’a été vraiment sérieux. C’était juste comme ça, pour m’ « occuper » dans mes moments de temps libre. De toute façon, je suis sûrement trop jeune pour me fixer avec quelqu’un sérieusement.

    Hobbies : Tout ce qu’aime mon père, je l’aime aussi, c’est d’ailleurs assez amusant à savoir. Ainsi, je peux passer des heures et des heures à écouter de la musique, à chanter, ou encore à jouer de la batterie. Il n’y a que quand je fait ça que j’ai le sourire. Par contre, je suis très à fleur de peau à ce sujet et ne supporte pas d’être critiqué, à ce niveau là, je m’énerve très facilement. Mon baladeur est toujours sur moi, brancher à soixante-quinze pour cent du temps et j’ai toujours mes écouteurs près de mes oreilles, même quand mon baladeur est éteint, même pour dormir !
    Ce que j’aime d’autre ? C’est bien entendu d’encourager les gens, principalement ma maison d’ailleurs (normal, c’est la meilleurs !). Il n’est donc pas étonnant de voir que j’ai décroché le poste de capitaine des Cheerleaders de Serpentard. Et je compte bien coacher les Cheerleaders pour que toute leur énergie soit consacrée au soutien de l’équipe et de notre très chère maison (Quand il le faut bien sur.).
    Je dois avouer que j’arrive tout de même à créer des chorégraphies, plus ou moins faciles, avec une extrême facilité… Mais je n’ai pas de mérite, baignant dans la musique et les chorégraphies depuis ma naissance.
    Il y aussi les créatures magiques sur lesquelles j’essaie de me renseigner le plus possible.

    Animal de compagnie : Loin d’être comme tout le monde, mon animal de compagnie n’est pas considérer comme tel ici. En fait, ma mère a pris un corbeau sous son aile il y a longtemps, c’était une femelle, et j’ai été chargée de m’occuper d’un œuf que la mère délaissait. C’est de cet œuf qu’est sortit Shadow. Il est mon meilleur ami et celui qui me comprend toujours, sans que j’aie un mot à dire. Il est à l’état sauvage, mais il n’est jamais loin de moi et débarque dès que je le siffle. C’est un animal dévoué.


/ Description du personnage /


    Physique du personnage : A quoi je ressemble ? Je suis une fille assez petite, mais pas du tout complexer par ma taille. Je suis mince et ait une apparence assez enfantine avec mes formes discrètes, enfin, je ne m’en soucie pas plus que ça. J’ai des petits pieds et des jambes assez fines. Un dragon est tatoué sur ma fesse droite. Il est fait avec une magnifique encre vert émeraude. Mon nombril est percé et j’y porte un piercing en forme d’étoile à longueur de temps. Dans mon dos, j’ai un tatouage représentant une étoile entourée de torsades. Je suis tombé sous le charme de ce motif en le voyant chez le tatoueur. Comme je l’ai déjà dit, mes formes son assez discrètes, mais, tout de même présentes. Sur le bras gauche un signe Japonais m’ait tatoué… Ce qu’il veut dire ? Secret ^^. Mon visage a des traits doux, et il est souvent habité par un air rêveur, ou un brin charmeur, ou un brin séducteur. Mes lèvres sont fines, mais aussi légèrement pulpeuses. Elles sont d’une magnifique couleur pêche. J’ai de grands yeux verts. Quand je dit qu’ils sont verts, je sous-entend que selon les variations de lumière, la nuance de vert qui les compose varie. On m’a dit que c’était des yeux envoûteur, et je renforce cette impression en les entourant de khôl quand je le peux. Comme toutes les femmes de ma famille, naturellement, j’ai les cheveux bruns… Même ébène en fait… Mais je n’aime pas ça, trop banal ! Voila pourquoi j’ai pris l’habitude de les teindre en vert, ou au moins, de les agrémenter de quelques mèches teintes à demi en vertes et l’autre demi en blond/blanc. Bien sur, c’est de la teinture magique. C’est mon style, un style un peu punk peut-être – surtout avec tout mes piercing – mais c’est le miens !... Ah ! J’ai faillit oublier de préciser que je porte mes cheveux très courts, ils m’arrivent un peu plus bas que les oreilles.

    Style vestimentaire : Comment je m’habille ?... Ca dépend de si je veux sortir ou pas… Si ce n’est pas le cas, j’enfile une paire de basket, un jean patte d’éléphant et un pull soit orange, soit noir, soit kaki, mais sans rien en dessous (on ne fantasme pas !). Sinon, quand je sors, c’est plutôt avec de longues bottes qui m’arrivent au niveau des genoux, avec cela une minijupe plissée noire et ajouter a cela un débardeur vert assez court, qui laisse voir mon piercing – Je l’adore...-, j’ai aussi une veste en cuir par-dessus ça. J’ai aussi remanié mon uniforme scolaire pour que mon piercing soit visible et j’ai raccourcit la jupe et aussi ajouter quelques écussons verts. J’ai aussi toujours des mitaines.

    Plus grande fierté physique : Ce dont je suis le plus fière, c’est de mon ventre plat et du piercing qui y a sa place. C’est bien pour ça que je fais en sorte qu’il soit toujours visible.


    Caractère/psychologie du personnage :Mon caractère ? Particulier… Je suis fière de mes origines, en effet, je ne descends pas de n’importe qui ! Une de mes aïeules est la grande Morgane LeFey. Dans ma famille, on raconte même que la baguette que je détiens était la sienne. Vous parler d’un honneur qui m’est fait ! Oui, je suis fière… Je suis aussi fière d’être une Serpentard, comme chacun des sorciers de ma famille l’a été. Ma famille compte beaucoup pour moi, et ils ont beaucoup d’espoirs en moi, je ne veux pas les décevoir. De la famille, je suis la seule à ne pas m’opposer à ceux qui peuvent avoir des principes différents de ceux de ma famille. Je suis quelqu’un de très dépendant à la musique, c’est ma drogue, et, si l’on en croit mon cousin éloigné : c’est mes batteries. Quoi qu’il en soit, mieux vaux ne pas m’interrompre quand je chante ou que je joue de la batterie, car dans ces cas là, je suis de TRES mauvaise humeur. D’un naturel lunatique, je peux aussi bien être douce et aimable que cruelle et violente. Je n’hésite pas à dire ce que je pense, aussi douloureux que cela puisse être pour les autres, en fait, de ça, je m’en fiche un peu. Si il y a une chose que je ne supporte pas, c’est l’injustice. Si j’assiste à une scène d’injustice, je n’hésite pas à intervenir, et là gare à vous car je peux alors être d’une violence et d’une cruauté sans nom. J’éprouve une grande admiration pour les joueurs de Quidditch, mais aussi pour mon père et quelques autres musiciens/chanteurs. Ce que j’apprécie vraiment avec la musique, c’est que ça me permet de m’évader de ce monde et de me détendre. Mon rêve… En fait j’en ai deux, le premier est de voler sur le dos d’un dragon, le second est d’avoir mon propre Selkie. En attendant, je reste fidèle à mon plus vieil ami et le protége autant que je le peux.

    Comportement avec son entourage : Il y a tout d’abord le comportement que j’ai avec ma famille maternelle, j’essai de répondre à leur attentes, sans pour autant me laisser diriger ou marcher sur les pieds. Ensuite, il y a celui que j’ai avec mon père. Je suis sa fan numéro un, donc je suis toujours collée à ses talons, mais il faut avouer qu’on est très proches et très complices tous les deux. Avec mon frère… Et bien, je suis la seule famille à ne pas l’avoir rejeter, et puis, il est mon frère après tout, et je ne peux que l’adorer. Pour mes amis, je suis prête à faire n’importe quoi, comme je suis prête à faire n’importe quelle connerie avec eux. Par contre, je n’aime pas leur montrer quand je ne vais pas bien. Avec mes ennemis… Ah… Alors là, je fait vraiment peur à voir, j’ai tendance à ne plus me contrôler et là je suis assez dangereuse… Dans le cas des autres, je suis neutre, bien que certains soient mes punching-balls attitrés.

    Style d'activités/Préférences : J’ai une net préférence pour tout ce qui touche à la musique et aux chorégraphies. D’ailleurs, je passe la plupart de mon temps à chanter, jouer de la batterie ou encore à s’entraîner pour chercher de nouvelles chorégraphies pour les Cheerleaders. Ma vie est dans la musique comme l’est celle de mon père. Je suis prête à tout lâcher si on me donne l’occasion de pouvoir de pouvoir jouer ou chanter en contrepartie. C’est ainsi et ce n’est pas près de changer. Sinon, je lis aussi beaucoup d’ouvrage sur les créatures magiques. Mais, ça reste avant tout la musique qui est ma principale occupation et ma principale passion.

    Plus grande fierté mentale :Ma passion pour la musique, sans aucune hésitation !




« Le devoir est facile à connaître, c'est ce que l'on désire le moins faire »


Dernière édition par Kim Aniston le Ven 18 Avr - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Aniston
• Élève 6ème ~ Serpentard
• Élève 6ème ~ Serpentard
avatar

Nombre de messages : 77
Pur // moldu // mêlé : mêlée
<b>Maison</b> : <span style="color: SeaGreen;">Serpentard</span>
Date d'inscription : 15/04/2008

• Parchemin Perso •
Humeur: Lunatique
Poste dans l'école: Switchingien(ne)
Bloc-Note:

MessageSujet: Re: Kim Aniston [FINISH]   Jeu 17 Avr - 19:00

« Les enfants, petits, rendent leurs parents stupides. Grands, ils les rendent fous. »



/ Parcours du personnage /


    Famille :


  • Mère :

  1. Nom => Faithless
  2. Prénom => Morrigan
  3. Age => 39 ans
  4. Métier => Femme au foyer
  5. Particularité => Descendante de Morgane LeFey
  6. Image d’elle =>


  • Père :

  1. Nom => Aniston
  2. Prénom => Théodore (Ted)
  3. Age => 41 ans
  4. Métier => Musicien
  5. Particularité => C’est un moldu
  6. Image de lui =>


  • Frère :

  1. Nom => Aniston
  2. Prénom => Mickael
  3. Age => 21 ans
  4. Métier => Inconnu.
  5. Particularité => Il a fuit la maison mais me donne encore de temps a autre de ses nouvelles par Hiboux.
  6. Image de lui =>


    Biographie :


  • Ancétres et traditions :

Ma première ancêtre connu aurait été Morgane LeFey, la grande rivale de Merlin. Et malgré ça, ma famille comme moi, sommes fières de descendre d’elle. Comment puis descendre d’elle me direz vous…
Morgane a eut un fils qu’elle a souhaité opposé à Arthur. Et, même si ce n’est pas dans les légendes, ce fils a eut une fille illégitime, née quelques semaines après la mort de son père. C’est de cette fille dont nous sommes issus. Un serment est rapidement né au sein de ma famille quand elle a su ses origines. Ce serment est passé par toutes les femmes de ma famille, à la mort d’une femme de notre famille dont le prénom était un dérivé de ‘Morgane’, son prénom devait être donnée à la prochaine née. Depuis tout ce temps, cette tradition à continuer de se transmettre de génération en génération, de femme en femme, étant considérer comme une sorte de ‘religion’ par nous toutes.
Ce n’est pas la seule tradition qui se transmet dans ma famille… Et oui, en effet, mes ancêtres ont récupéré la baguette de Morgane et elle se transmet d’une sorcière à une autre. En effet, la tradition veux que, quand la porteuse en date de la baguette meure, nous l’enterrons sans sa baguette, et une semaine plus tard, nous réunissons toutes les jeunes filles de la famille jusqu’à trouver celle qui fera réagir la baguette. Actuellement, c’est à moi qu’est revenu cette précieuse relique et j’en suis fière car nous sommes en parfaite symbiose. Elle répond à la moindre de mes attentes et je la trouve vraiment très maniable.
Une autre tradition, pas très sympa je l’avoue mais c’est ce qui fait que ma famille est ‘pure’ selon eux, mais pas au sens des autres sorciers. Toutes les femmes de ma famille sont brunes. Pourquoi ? La réponse est simple, mais un peu cruelle… D’une part, l’allèle qui fait que nous sommes brune est un allèle qui n’est pas récessive et elle à donc de très forte chance de s’exprimer et de rendre l’enfant brun. Mais il faut dire aussi que si une fille dont les cheveux ne sont ni bruns, ni noir naît, ma famille effectue une ‘purge’ et l’enfant est abandonné. Dans le cas où les parents ne veulent pas l’abandonner, ils sont eux aussi évincé de la famille. C’est cruel oui, mais c’est comme ça. Par contre, en ce qui concerne les enfants de sexe masculin, ma famille est beaucoup plus libérale et ne fixe pas de contraintes.
Vous l’aurez donc compris quand on naît fille dans ma famille on est très encadrer et on ne peux pas vraiment gérer sa propre vie. Le seul choix qu’on peut réellement avoir c’est celui du cœur et d’avoir, ou non, une vie de famille. Voila en gros l’ambiance de ma famille dont la fierté est à toute épreuve et parfois même assez mal placé et dangereuse. Je crois que j’ai parlé du principal maintenant… Le contexte est donc placé, il ne reste plus qu’à placé ma propre histoire dans ce dernier à présent.

  • Ma mère, Morrigan Faithless :

Elle est née ayant déjà un épais duvet noir sur le crâne, ma grand-mère était très fière. La veille une de mes arrière grand-tante était morte, elle portait le prénom de Morrigan, c’est ainsi que, selon la tradition, il fut transmit à ma mère. Dés sa plus tendre enfance, elle voua une passion hors norme à la musique, à l’étude des moldus et, au grand damne de me grand-mère, aux musiques moldues.
C’est malgré cette passion que ma famille fit en sorte qu’elle vive principalement dans le monde des sorciers, monde qui était le sien. C’est ainsi que dés qu’elle ses premiers pouvoirs à se manifester que ses parents lui enseignèrent à les contrôler quoi qu’il arrive. Et, comme une petite fille bien obéissante, ma mère écouta ce qu’on lui enseignait et le mettait en œuvre avec application. Et à mesure que le temps passait elle apprenait de nouvelle chose, elle se passionnait aussi pour le Quidditch, même si sa première passion restait encore et toujours la musique.
Mon grend-père maternel était un Auror assez réputer et il laissait à ma grand-mère le choix de l’éducation de leurs filles. Ma grand-mère, quand à elle, avait été infirmière à Sainte-Mangouste jusqu’à la naissance de sa première fille. Des ce moment là, elle était devenu femme au foyer et se consacrait pleinement à ses enfants.
En cachette, la jeune fille allait se renseigner sur les nouveautés musicales dans le monde des moldue. C’est dans ces conditions secrètes qu’elle découvrit l’existence d’un groupe appeler Black Heart. Elle fit tout ce qui était en son pouvoir pour pouvoir écouter la musique de ce groupe et en devint rapidement fan. Mais l’année de cette découverte, elle entra aussi à Poudlard, ce qui l’empêcha de se renseigner plus sur ce jeune groupe assez prometteur. Mais, dès que les vacances arrivaient, elle se rendait au village moldu proche de chez ses parents et faisait provision de magasines grâce à un ami sang-mêlé qui lui changeait ses galions et Mornilles en dollar.
C’est dans ses conditions que alors que les années passaient, le fanatisme de ma mère augmentait toujours plus. C’est ma grand-mère qui m’a raconté ça, parce que moi, je ne l’aurais jamais pensé… Apparemment, elle en avait même oublier tout les autres groupes, moldus ou sorciers, se concentrant uniquement sur les Black Heart, et plus principalement sur leur batteur : Ted. Ce surnom, c’est tout ce qu’elle savait de lui. Pour résumer tout ça en un seul mot, ma mère était une vraie groupie avec lui.
Tout ce passa donc ainsi, jusqu’à ce que ma mère arrive en cinquième année, là, pendant l’été, puisqu’elle avait réussit ses BUSES, ses parents lui accordèrent d’aller à un concert de ce groupe moldu. Voilà donc comment, toute joyeux, ma mère avait enfilé sa plus belle robe, avait rangé sa baguette, et s’était rendu à ce concert avec une joie sans nom. Ce serait une soirée marquante pour elle, en fait, ce serait même une soirée qui changerait sa vie. Ça, elle l’ignorait encore…

  • Mon père, Théodore Aniston :

C’est un moldu, sa vie n’a donc pas commencé bien différemment de celle des autres moldu. Il était heureux, mais alors qu’il atteignit ses huit ans, ses parents moururent, il n’avait plus aucune famille. C’est alors que l’un de ses meilleurs amis, John, l’hébergea chez lui. Ensemble, ils avaient monté un groupe depuis quelques semaines. Ted, voila le nom qu’il portait, il était l’un des fondateurs et le batteur du groupe. Mais de temps à autre, le jeune homme allait passer la nuit dehors. Et à chaque fois que son ami venait lui assurer qu’il n’avait pas à partir ainsi, le gosse disait juste qu’il ne voulait pas déranger, qu’ils pouvaient bien partir quelques jours pour les laisser en famille.
Cela dura quelques années puis, à la grande surprise du jeune qu’il était le groupe qu’ils avaient monté tout les deux se fit de plus en plus connaître, il passa même pro. On avait beau ne pas beaucoup parlé de leur groupe, leurs concerts étaient toujours pleins… Et en plus il n’y avait qu’un d’entre eux qui était majeur ! Bien sur, Ted était très heureux car c’était son rêve de pointer dans la musique. Tour ce qu’il voulait, c’était de réussir dans ce qui lui plaisait, et depuis sa plus tendre enfance, jouer de la batterie l’enchantait.
C’était donc dans ses conditions qu’ils passèrent pro. Ted était le seul à ne pas agir dès de début comme les autres en profitant de sa célébrité auprès des femmes… Il croyait encore au grand amour à ce moment là. Malgré tout, John lui intimait de profiter un peu plus de la vie avant de s’empâter, dans ces cas là, Ted se contentait de sourire et de lui répondre qu’il ne voyait personne à sa convenance parmi ses groupies… Et que, de toute façon, les femmes s’intéressaient rarement aux batteurs.
Ted était comme ça, assez terre à terre et très investie par son boulot dans le groupe, trop pour se laisser allez avec une fille qu’il n’aimerait pas. Pour le moment, il n’y avait encore que composer et jouer qui l’intéressait vraiment. Alors que les autres passaient leurs journées dans les bras de donzelles, lui les passait à répéter ou en tête à tête avec une feuille de papier à réfléchir à un nouveau morceau. Et pendant les concerts, il était comme dans un état second…
Les interviews, les concerts, tout ça était encore un rêve pour lui, même quand il avait atteint ses vingt ans. Tout ça, il me l’a raconté sans aucune gêne… Mon père n’a jamais été gêné de dire les choses de façon crue. Il était comme ça, et ça lui a d’ailleurs valu quelques problèmes avec les journalistes, mais tant pis, il ne faisait que dire ce qu’il pensait, que dire la vérité… Voila pourquoi je l’ai toujours admiré.
Quoi qu’il en soit, lui non plus n’était pas près de ce douter de ce qui se passerait après le concert ce soir là…Mais même maintenant, il m’assure que c’était le plus beau jour de sa vie.

  • Mes parents, là où commence ma famille :

Donc voilà, j’ai placé mes parents dans le contexte de la vie, maintenant peut vraiment commencer le récit de ma vie. Donc voila, mon père et son groupe, les Black Heart, faisait un concert ce soir là, et, dans le public de ce concert, il y avait ma mère. C’est au pied de la scène qu’elle est restée durant tout le concert, mais son regard n’avait pas quitté ‘Ted’ de tout le concert et lui, il l’avait plus remarqué… Pendant tout le concert elle avait hurler son nom, comment aurait il pus ne pas la voir !
A la fin du concert, il y avait la séance de dédicace habituelle et il y a vite reconnu ma mère et elle lui adressaient un grand sourire en lui tendant une photo qu’elle avait prise de lui pendant le concert. L’homme eut un petit sourire et lui fit cette dédicace en y ajoutant un rendez vous. Il lui donnait rendez vous, si elle le voulait, dans un appart’ qu’il louait maintenant depuis deux ans.
Bien sur, ma mère répondit aussitôt à cette proposition et le moment du rendez vous arriver, elle était au bas de l’immeuble, derrière les portes d’entrés… C’est affublé d’un imperméable, d’une casquette et d’une paire de lunette de soleil qu’il était venu la chercher. Il lui avait fait signe de le suivre jusqu’à son appartement. Ils avaient discuté pendant un long moment, puis, tout avait dégénéré. A
près quoi, ma mère s’était inquiéter de ce qui se passerait à présent. La seule réponse de ‘Ted’ avait été un sourire, puis, il lui avait demander de sortir officiellement avec lui. La jeune femme avait été enchantée quand il le lui avait dit. Mais elle avait ensuite annoncé qu’elle ne serait pas beaucoup là, car elle devait repartir à l’école. Il avait alors eux un petit sourire et lui avait assurer qu’il comprenait, que les études, c’était important, mais qu’il l’attendrait tant qu’il le faudrait. De plus, il avait ajouté qu’il voulait l’annoncer dès maintenant. En un instant, elle avait rougit avec violence et avait jurer de le revoir à toute les vacances.
Un an plus tard, mon père apprenait que ma mère était une sorcière, et il ne la rejeta pas, au contraire, il était ravi qu’elle lui confie quelques chose de si… difficile à croire. Mais lui, il la croyait. Pour ma mère, c’était un miracle, pour ses parents un peu moins mais quand ils virent que cela ne changea rien entre les deux jeunes, ils n’avaient rien ajouté et les avaient laissé faire… Il avait fallut un temps de lutte à chaque vacance durant la dernière année de ma mère. Ses parents ne voulaient pas du mariage, quand ma mère eut ses ASPIC elle leur avait alors posé un ultimatum, soit ils la laissait épouser son amour sans broncher, soit elle partait. C’est comme ça que ma mère a adopter l’identité de Morrigan Aniston et qu’elle est devenu officiellement la femme du batteur des Black Heart aux yeux de tous et de toutes.



« Il n'est homme ni chose sans son défaut et souvent ils en ont deux ou trois. »


Dernière édition par Kim Aniston le Ven 18 Avr - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Aniston
• Élève 6ème ~ Serpentard
• Élève 6ème ~ Serpentard
avatar

Nombre de messages : 77
Pur // moldu // mêlé : mêlée
<b>Maison</b> : <span style="color: SeaGreen;">Serpentard</span>
Date d'inscription : 15/04/2008

• Parchemin Perso •
Humeur: Lunatique
Poste dans l'école: Switchingien(ne)
Bloc-Note:

MessageSujet: Re: Kim Aniston [FINISH]   Ven 18 Avr - 17:27

« La terre est trop vieille pour qu'on se moque d'elle. »



  • Mon frère, Mickael Aniston :

C’est à peine quelques semaines après le mariage de mes parents que mon frère aîné vit le jour. Il s’en était fallut de peu pour qu’il soit un enfant illégitime. Quoi qu’il en soit, le descendant de Morgane de cette branche était un homme, ça ne pouvait pas durer ainsi ! Il fallait une fille, voilà ce que pensait ma mère et mes grands-parents. Cependant, mon frère était quand même chouchouté, car, même si il aurait été préférable qu’il soit une fille, il n’en état pas moins un enfant désirer et aimer. Notre père a essayer de le faire aimé la musique, mais de tout temps il avait préférer le sport… C’était ainsi. Mickael était assez gâté, et il m’a dit qu’il avait aimé profiter de ce temps, les cinq années qui se sont écoulé entre nos deux naissances.
En fait, dès sa plus tendre enfance, le destin avait voulu que mon frère choisisse sa propre voie car il ne s’est jamais intéressé à tout ce qui fait de notre famille ce qu’elle est. Mais bon, moi je n’ai jamais compté sur nos différences, mais sur nos points communs ! Quoi qu’il en soit, Micka est vite devenue fan de Quidditch… Je crois d’ailleurs que c’est de lui que je tiens mon admiration pour ceux qui pratiquent ce sport. Dès qu’il a pus, il a appris à monter sur un balai et à voler aussi bien qu’il le pouvait.
Mickael a appris à parler et à marcher très tôt. Il a toujours été très avancé. Dès sa plus tendre enfance, ma mère lui a acheté une ratte blanche qu’il a appelé Grêle, et mon père lui a appris à utiliser les technologies moldus. Grêle est vite devenu la meilleure amie de mon frère alors qu’il suivait, à contrecoeur, des cours de guitare avec son père. A cinq ans, Mickael était déjà considéré comme un petit héro, en fait, il venait en aide à tous les gosses de son age qui pouvait avoir des problèmes, peu importe la gravité de ses derniers.
Mon frère était une perle rare et tout le monde le savait, même si il n’était pas reconnu comme tel dans ma famille. En fait, malgré son jeune age, il était déjà très avancé pour son age à l’époque, il pensait parfois déjà en adulte. Alors qu’il avait à peine appris à lire courant de sa cinquième année, il buvait déjà le contenu de tout les ouvrage qui lui passait sous la main. Voila sûrement pourquoi il a toujours su répondre aux question que je lui ait poser, peut importe la complexité de ceux ci
Durant sa cinquième année il eut une petite sœur, moi. D’après ce que m’a raconté Mickael quand j’étais petite, quand ma mère était enceinte, il me haïssait, mais dès que son regard se posa sur le bébé que j’étais, il fut charmé et il s’était jurer de me protéger quoi qu’il arrive. A peine avait je vu le jour, que mon frère se jurait de veiller sur mon bonheur.

  • Enfance :

Dès ma naissance, étant une fille et étant brune, j’ai donc été chérie de tous. C’était les traditions qui l’ont voulu. J’ai même été présenter à toute la famille, moi petit bébé à peine conscient de son entourage et qui ne comprenait rien. Toujours un peu à l’écart, mon frère veillait avec attention sur moi de l’ombre où il se trouvait. D’aussi longtemps que je puisse m’en souvenir, il s’est toujours comporter avec moi comme si j’était une petite princesse. C’est d’ailleurs ce que j’ai toujours aimé chez lui, toujours pouvoir compter sur lui, quoi qu’il arrive. C’était mon cher ange gardien…
C’est lui qui m’a appris à marcher sous l’œil vigilant de mon père. C’est toujours lui qui venait à me protéger quand je faisais des bêtises, la prenant sur lui alors qu’il était innocent. Bien sur, mes parents n’ont jamais rien su de tout ça… Dans la même optique, dès que j’avais du chagrin là où d’autres vont se réfugier dans les bras de leurs parents, moi j’allais me réfugier dans ceux de Mickael, c’était l’endroit où je me sentais le plus à l’abri. Le seul endroit où j’ai l’impression d’être un tant soit peu en sécurité… Il faut dire qu’à ce moment là, je ne voyais pas souvent mon père avec tout ces concert…
D’aussi loin que remonte mes souvenirs, je n’ait jamais vraiment été attacher à ma mère, je l’adore certes, mais j’ai toujours passer mes journées avec mon père, et quand il n’était pas là, je restait toujours en compagnie de mon très cher frère. C’est avec lui que j’ai appris a utiliser ma magie et ce que contenait et le monde magique, et celui des humains. C’est avec son frère qu’elle a entendu la première fois son père jouer en visionnant une vidéo en ligne de l’un de ses concerts. Je crois bien que c’est à partir de ce moment là que je suis vraiment devenu fan de mon père.
En continuant nos bêtises, mon frère et moi avons fait le mur alors que j’avait six ans et que mon frère allait entré en première année à Poudlard, nous avons fait le mur pour allez assister à un concert de mon père. Mais avant celui-ci ‘Ted’ nous a vu et, au lieu de nous punir, il nous a fait assister au concert des coulisses avant de nous présenter à la foule, j’étais ravie… Je crois bien que c’est ce soir là que j’ai décidé de me mettre moi aussi à la musique et que j’ai demandé à mon père de m’apprendre à jouer. Il l’a fait avec joie.
Si je me souviens bien depuis ce jour, ma mère et moi avons assisté à tout ces concert. Et chaque été, il me laissait jouer un peu sur scène à la fin des concerts de son groupe. Mon frère lui, avait maintenant commencer ses études dans la grande école de magie de Poudlard. Il me manquait, mais la vie devait continuer, et il fallait bien que je m’y adapte.

  • Adolescence :

Depuis mes six ans j’ai donc appris à jouer de la batterie et je dois bien avouer que maintenant, je me débrouille plutôt bien. Le jour de mes huit ans, j’ai demandé à mon frère de me teindre les cheveux en vert, il a éclaté de rire, mais à obtempérer. Quand ma mère l’a vu, je me suis fait passer un sacré savon… Pour elle j’avais commis un sacrilège en voulant altérer ma couleur de cheveux, et comme mon frère l’y avait aidé il se ramassa une belle correction. Mon père est arriver en plein milieu de cette correction, et lui aussi à rie. Il nous a envoyé dans nos chambres, puis je l’ai entendu expliquer à ma mère que même avec cette teinture mes cheveux restaient et seraient toujours noir. Qu’il suffisait d’attendre que je me lasse de cette couleur, que ce ne fût pas une trahison encore la famille.
Je ne me souviens pas de ce qu’il a pus lui dire d’autre, j’était trop fatigué, mais quoi qu’il en soit, ma mère a finit par accepter. Même si ce genre de conversation était destiné à se reproduire au courant de l’année de mes neuf ans quand j’ai fait mes piercing et même l’année de mes dix ans quand ce fut le tour de mes tatouages. Mais encore et toujours, mon père prenait mon partit, et ma mère finissait pas accepter et sa colère retombait en me laissant faire ce que je voulait. Mickael, lui, assistait à tout cela en riant
Ca me changeait ne cessait il de me répéter, et c’est en recevant ma lettre de Poudlard que j’ai pousser un peu plus loin en me coupant les cheveux. C’est sûrement ce qui a le moins choquer, mais c’est ce qui correspondait le mieux à mon nouveau look, look qui correspondait mieux au style de son père, style qu’elle-même commençait a jouer, par exemple dans le solo de batterie qui lui était permit au concert des Black Heart chaque été.
Je poussais le bouchon ? Non, je devenait plus simplement comme je me sentait le mieux… D’ailleurs je ne l’ai pas précisez, mais mes parents s’occupait de moins en moins de mon frère, je crois que c’est parce qu’il a été envoyer à Serdaigle et pas à Serpentard comme tout les autres… Je trouve ça stupide mais bon, c’est ainsi… Mais lui, il ne l’a pas supporté longtemps car dès qu’il a eut ses ASPICs, il est partit de la maison sans dire où il allait… Je suis la seule à qui il donne encore des nouvelles, moi, sa petite princesse…
Et moi j’avais commencé mes études aussi, je pouvais donc moins être spectatrice des concerts de mon père, même si j’étais toujours aussi fan de lui… Mais il faut avouer que les concerts se faisaient aussi de moins en moins nombreux… Les Black Heart voulaient aussi consacrer plus de temps à leurs familles. Voilà, c’est un résumé de ma vie extra scolaire comme un autre…. Même si j’aurais aimé que mon frère en fasse encore pleinement partit.

  • Etudes :

Encore une fois je n’ai pas une vie si particulière. Après avoir reçu ma lettre de Poudlard et récupérer mes fournitures, j’ai pris le Poudlard express avec mon frère… Je me souviens m’être endormit contre lui durant mon premier voyage… Cette année là, il entrait en sixième année et faisait partie de l’équipe de Quidditch… Bref, cette année je suis arriver comme toutes les autres première années, mon frère n’ayant pas juger nécessaire de parler de nos origines, je n’en ait pas plu parler. Comme toutes les premières années, je me suis assise sur le tabouret où on a posé le choixpeau sur mon crâne, il y est resté silencieux environ une minute, puis j’ai entendu hurler SERPENTARD !
Je me souviens avoir jeter un regard à Mickael à la table des Serdaigle et celui m’a sourit avant de me faire signe d’y aller… Il y a plusieurs filles qui m’ont questionné sur mon frère, apparemment, il avait du succès dans toutes les maisons, mais bien sur, je ne leur répondais jamais. Si bien qu’on a finit par pensé que j’avait un brother-complex… Peut être que c’était vrai après tout… Mais là n’est pas la question. Durant cette même année, je me faisait remarquer en encourageant mon frère a tout les matchs Serdaigle/Poufsouffle ou Serdaigle/Gryffondor. Et je hurlait tellement fort que je me faisait tout de suite remarquer.
C’est peut être pour ça que l’année suivante, j’entrait dans l’équipe des Cheerleaders de ma maison… mais ça n’empêchait pas que j’encourage mon frère… Et d’autant plus que c’était sa dernière année à Poudlard. Quoi qu’il arrive dès que j’avait un problème durant mes deux premières années, mon frère venait aussitôt à ma rescousse, que ce soit sur le plan sociale ou scolaire… Et pourtant, il avait ses exam à réviser. Encore une fois, il faisait tout pour la petite princesse que j’étais à ses yeux, et moi, j’en profitais puisque je n’avais connu que ça…
Puis vint ma troisième année, dans le courant de l’été mon frère avait quitté la maison, et il n’avait plus rien a faire à Poudlard puisqu’il avait ses ASPICs en poche. Je me suis donc rabattu sur d’autre joueur de Quidditch, de ma maison cette fois, dont j’appréciait le style de jeu… Et j’ai aussi appris à me débrouiller seule dans ma vie et mes études.
Pour ma quatrième et ma cinquième année j’étais donc absolument comme les autres, et je ne m’en plaignais pas. Au contraire, je m’y faisais… Et je me faisais aussi beaucoup d’ami. J’étais toujours Cheerleader, et je ne soutenais bel et bien plus que Serpentard, c’était ainsi… Par contre, les prof’ avait tendance à me comparer à mon frère, jusqu’à ce que je pousse un coup de gueule pour leur rappeler que je n’était pas Mickael. Mais j’ai continuer ainsi ma vie, avec tranquillité, avec plus ou moins de mal, j’ai eut mes BUSES. Et cet été, j’ai reçut, en même temps que ma lettre d’inscription, un avis comme quoi je serais aussi Capitaine des Cheerleaders cette année. C’est géant !

  • Une anecdote :

Si j’ai une Anecdote à raconter? Je ne vois rien… Juste un souvenir, un souvenir qui, malgré tout m’est assez douloureux… C’était à la fin de ma seconde année et de la dernière année de mon frère…. Nous étions tranquillement rentrer à la maison, lui avait ses ASPICs en poche. Le mois de Juillet fut un mois comme un autre, comme si rien n’allait changer une fois que cet été se serait écoulé. Il y avait juste une chose… Mickael ne souriait plus et me collait comme il ne l’avait encore jamais fait. Il ne cessait pas de se disputer avec nos parents…Des disputes assez violentes d’ailleurs.
Moi, je ne voyait rien, je savourait juste le moment présent avec mon frère que j’adorait et mes parents que j’aimait au moins autant. L’été s’écoula donc tranquillement, et je fit même un duo avec le groupe de mon père durant tout le concert… Mais mon frère lui passait tout les instant loin de moi à voler sur son balai, tournant comme un griffon en cage… Il ne se sentait plus à sa place dans la famille et moi, trop aveugler par qui je suis et mon bonheur je ne l’avais pas vu. Et l’été se passait et mon frère sombrait alors que moi je rayonnais.
Puis Août arriva, et avec lui le jour de mon anniversaire, mon frère fut le premier à m’offrir un cadeau. Il s’agit du piercing étoile que je porte en permanence au niveau du nombril. Mon père quand a lui m’a offert une paire de baguette de batterie… Ma mère… C’est sans importance. Quoi qu’il en soit, ce même jour, Mickael m’a annoncé qu’il allait partir dans les jours à suivre, car il ne pouvait plus supporter de vivre ici, et que maintenant il allait devoir se trouver un travail. Il voulait donc essayer de vivre par lui-même.
Je me souviens avoir passer les derniers jours qu’il passait avec nous à l’ignorer et à pleurer, égoïstement, je ne voulait pas qu’il m’abandonne. Je le voyais être de plus en plus triste, quand le dernier jour est arrivé, mon frère est venu me voir et il m’a alors expliquer la situation. Je lui ait dit au revoir et lui ait alors fait promettre de me donner autant de nouvelle que possible car il allait vraiment énormément me manquer. Et il a promis… Le lendemain, il transplannait avec toutes ses affaires, me laissant simplement aller en larmes. Mais il n’avait pas le choix, je l’ai compris maintenant, si il était resté, cela n’aurais pus être que pire… Il y aurait peut être même eut des blessés… Mes parents se sont enflammés, traitant mon frère de tout les noms, et moi je ne pouvais rien dire, juste compatir et comprendre enfin les raisons de son départ.
J’ai du commencer à me faire à l’idée de vivre définitivement sans lui et à me contenter de la simple lettre qui m’arrive chaque semaine venant de lui. Enfin, c’est ainsi et l’on y peut rien, et l’anecdote que j’ai choisit de vous raconter s’arête ici, tout comme le récit de mon histoire.

    Autres :
Je suis quelqu’un qui a tendance a avoir des crises de panique et ça ne me réussit pas vraiment car si personne n’arrive à me calmer dans ces cas là, ça peut changer en hystérie.

/ Hors-Jeu /


    Votre pseudo : Chrysa-chan, Katsuri, Anaon (au choix).

    Votre âge/date de naissance : J’aurait 20 ans le 8 Aout.

    Comment avez-vous découvert le forum ? Avec mon double compte :p

    Vous le trouvez comment é_è ?: Géant **o**

    Citation : Quand bourdonne votre oreille gauche, grand éloge de vous on fait. Quand bourdonne votre oreille droite, votre éloge est mis de côté.





« Les anges ne croient au diable que quand ils ont reçu un coup de cornes. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kim Aniston
• Élève 6ème ~ Serpentard
• Élève 6ème ~ Serpentard
avatar

Nombre de messages : 77
Pur // moldu // mêlé : mêlée
<b>Maison</b> : <span style="color: SeaGreen;">Serpentard</span>
Date d'inscription : 15/04/2008

• Parchemin Perso •
Humeur: Lunatique
Poste dans l'école: Switchingien(ne)
Bloc-Note:

MessageSujet: Re: Kim Aniston [FINISH]   Ven 18 Avr - 22:13

FICHE FINIE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scott Regan
{ Admin ♠ ¤ Ex Felix
{ Admin ♠ ¤ Ex Felix •
avatar

Masculin
Nombre de messages : 123
Age : 27
Citation : What the F*ck ??!!
Baguette Magique : ==
Pur // moldu // mêlé : Sang Pur
<b>Maison</b> : <span style="color: SeaGreen;">Serpentard</span>
Date d'inscription : 31/03/2008

• Parchemin Perso •
Humeur: Neutre
Poste dans l'école: Quidditch - Batteur
Bloc-Note:

MessageSujet: Re: Kim Aniston [FINISH]   Ven 18 Avr - 23:15

Re Welcome ^^
Alors ta fiche est ... Ya pas de mots !
o_o en même temps je ne suis pas surpris ^^
Tu es douée, alors voilà, je te valide ! ^^

Validé
Sixième année, Serpentard !

_________________

{ What the f*ck ?! •
【 η ι η ε 】
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://switchingspells.forumsactifs.com
Kim Aniston
• Élève 6ème ~ Serpentard
• Élève 6ème ~ Serpentard
avatar

Nombre de messages : 77
Pur // moldu // mêlé : mêlée
<b>Maison</b> : <span style="color: SeaGreen;">Serpentard</span>
Date d'inscription : 15/04/2008

• Parchemin Perso •
Humeur: Lunatique
Poste dans l'école: Switchingien(ne)
Bloc-Note:

MessageSujet: Re: Kim Aniston [FINISH]   Ven 18 Avr - 23:20

Rowwwwww

Tu va me faire rougir ^^

Embarassed C'est fait d'ailleurs ^^" Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kim Aniston [FINISH]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kim Aniston [FINISH]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» you here to finish me off, sweetheart ?
» ...and you finish off as an orgasm. ? (camel)
» Duel Aniston

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ✖ Administration du Forum ✖ :: ✖ Le vieux Grimoire :: • Serpentard-
Sauter vers: